En ce moment
 
 

Positive Belgium: proposer un produit 100% made in Belgium, un argument de vente?

  • Opération Positive Belgium: focus sur la start-up "Peintagone"

  • Opération Positive Belgium: invité, Nicolas Guilmin, de Peintagone

 
 
Positive Belgium

Toute cette semaine, pour son opération "Positive Belgium", RTL Info met en lumière des sociétés innovantes belges. Focus ce midi sur Peintagone. Une marque de peinture 100% made in Belgium.

Nicolas Guilmin, fondateur et directeur opérationnel de Peintagone, était présent sur le plateau du RTL Info 13h pour en parler.

Julie Denayer : Qu’a-t-elle de si innovant votre peinture ?

Nicolas Guilmin : "Il faut savoir que lorsqu’on a démarré la marque Peintagone, on a constaté que sur le marché, il était très compliqué pour le consommateur de savoir exactement ce qu’il allait acheter. De là, on en a déduit un marketing innovant. On est parti de trois gammes : la gamme extra lavable, un produit qui sera extrêmement lavable pour le consommateur, la gamme lavable et la gamme frottable. De là, dans n’importe quelle gamme que nous proposons aujourd’hui, le consommateur aura un produit qui couvre extrêmement bien. Le critère de qualité minimum est déjà très élevé."

J. D. : Votre produit est estampillé 100% belge. Cela fait-il vendre ?

N. G. : "Je pense que oui. Cette année, on voit vraiment une pulsion au niveau des ventes. On voit que le consommateur aime de plus en plus consommer local. Effectivement, je pense que c’est inévitablement un avantage différentiel."

J. D. : Vous êtes Wallon. Pour créer Peintagone, vous vous êtes associé à deux Bruxellois et un Flamand. Est-ce aussi cela la clé du succès, réunir toutes les forces que la Belgique a à offrir ?

N. G. : "Je pense que oui. Avoir un Wallon, un Flamand et deux Bruxellois, c’est même un avantage exceptionnel. En tout cas, dans la dynamique de la société, on a vraiment toutes les personnalités possibles sur le territoire belge qui peuvent mettre en action la force commerciale."

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

 

Vos commentaires