En ce moment
 
 

Pour conduire en hiver, certaines règles doivent être respectées pour éviter l'amende

Les températures froides que nous connaissons nous font perdre quelques minutes chaque matin, notamment pour dégivrer nos pare-brises. Attention, si vous ne faites pas les choses dans les règles, vous risquez des amendes.

Avec les températures négatives, le dégivrage s'invite à nouveau dans nos gestes quotidiens. Ce n'est pas toujours une partie de plaisir mais cette manœuvre est obligatoire. Ne pas dégivrer son pare-brise constitue une infraction du 2e degré qui vous expose à une amende de 116 euros.

"La loi dit qu'à tout moment, vous devez pouvoir effectuer les manœuvres qui vous incombent et garder le contrôle de votre véhicule. Si vous n'avez pas dégivré la vitre avant ou même la lunette arrière, votre visibilité sera fortement réduite et vous ne pourrez pas faire toutes ces manœuvres", éclaire Benoît Godart, porte-parole de Vias. 

Parmi les comportements qui agacent les automobilistes, il y celui de laisser les feux anti-brouillard allumés même lorsqu'ils sont inutiles. Les feux anti-brouillard doivent être actionnés en cas de neige, de forte pluie et forcément de brouillard. En les allumant inutilement, vous risquez là aussi une amende de 116 euros. "Ces feux sont très intenses, très puissants. Ils éblouissent les autres conducteurs et à partir du moment où il n'y a pas de brouillard, il faut vraiment les éteindre car ça risque d'être dangereux pour les autres", rappelle Benoît Godart. 

Une amende de 130 euros pour infraction environnementale

Autre réflexe lors duquel vous risquez de commettre une infraction: laisser le moteur en marche au point mort pour dégivrer le pare-brise. La loi l'interdit sauf en cas de nécessité. "Le code de la route ne définit pas avec précision ce que l'on entend par 'en cas de nécessité'. Ça laisse la porte ouverte à toutes sortes d'interprétation de la part du policier", précise le porte-parole de Vias.

Laisser son moteur tourner plus de 10 secondes émet plus de CO2 que de redémarrer. Cette mauvaise habitude est devenue une infraction environnementale qui vous expose à une amende de 130 euros. 

Vos commentaires