En ce moment
 
 

Pour le même travail, une femme salariée gagne 5% de moins qu'un homme: comment l'expliquer?

En cette journée des droits de la femme, les manifestants dénoncent notamment les inégalités liées à l'emploi. Être une femme aujourd'hui, c'est avoir plus de difficultés à trouver un travail, et à gagner de l'argent. Plusieurs facteurs expliquent cette différence.

Les femmes sont exposées à de nombreuses discriminations dans le milieu de l'emploi. Qui dit "être une femme", dit "plus de difficultés à trouver un travail et donc par conséquent, à "gagner de l'argent". 

Si vous êtes une femme salariée, aujourd'hui en Belgique, vous gagnez toujours moins qu'un homme pour le même travail. Là où votre conjoint, par exemple, va gagner 2.000 euros bruts, vous allez gagner 1.900 euros bruts pour exactement la même tâche, soit 5% de moins.


L'écart se creuse chez les indépendants

On constate cependant que cet écart se réduit au fil des années. En 2010, quand un homme gagnait 2.000 euros, vous, mesdames, ne gagniez que 1.800 euros bruts par mois. 

Mais si vous êtes une femme et que vous voulez vous lancer en tant qu'indépendante, l'écart se creuse considérablement. Quand un entrepreneur-homme gagne 2.000 euros par mois, les femmes qui lancent leur entreprise en Wallonie ne gagnent, en comparaison, que 1.440 euros, soit 28% de moins qu'un entrepreneur. La femme qui se lance à Bruxelles gagne 7% de moins, soit 1.860 euros.


200 ans pour une équité parfaite...

Plusieurs facteurs expliquent cette différence. La cause principale reste le manque de temps pour les femmes. Car la répartition des tâches ménagères n'est pas toujours équitable. Le temps réservé pour s'occuper des enfants est lui aussi inégal selon le sexe. En 20 ans, le temps consacré par les hommes aux tâches ménagères et aux enfants n'a augmenté que de 8 petites minutes. A ce rythme, il faudrait donc 200 ans pour que le travail domestique soit réparti équitablement... 

Vos commentaires