En ce moment
 

Pourquoi ne trouve-t-on plus de pommes belges dans nos supermarchés?

Pourquoi ne trouve-t-on plus de pommes belges dans nos supermarchés?

C’est un constat que vous avez sûrement fait en allant faire vos courses ces derniers jours. Dans les rayons de nos supermarchés, on ne trouve  quasi plus de pommes belges.

La quasi-totalité de ces fruits est importée de l’étranger, depuis l’hémisphère sud. Résultat: les prix au kilo explosent, allant parfois jusqu’à doubler.

Le faible rendement de l'année 2017 explique en partie une telle augmentation. En effet, on observe une diminution de la production de l’ordre de 60 à 70% de pommes et de poires. C’était d’ailleurs le plus faible rendement depuis 1991. La raison ? Le gel du mois d’avril qui avait fait d’énormes dégâts. 


"Ce sont des prix rarement vus en pommes"

"Mes frigos sont vides depuis fin mars. a titre de comparaison, dans une année normale, il me reste environ 250 à 300 tonnes de pommes. Mais depuis le mois de mars, je suis vide", indique Xavier Laduron, fruiticulteur à Dalhem, au micro de Samuel Ledoux pour Bel RTL. Avant d'ajouter: "Les prix sont élevés. Ce sont des prix rarement vus en pommes". 

Fort heureusement, la production de cette année s'annonce bien meilleure.


Des producteurs frappés par l'embargo russe 

Depuis près de quatre ans, les producteurs belges de pommes et de poires subissent de plein fouet l'embargo décrété par la Russie sur les produits agro-alimentaires en provenance des pays de l'Occident.

L'embargo sur les exportations agroalimentaires européennes avait été imposé en août 2014 par Moscou dans le cadre de la crise ukrainienne. Son impact se ressent même chez les producteurs de fruits et légumes qui n'exportaient pas vers la Russie, par ricochet.

Vos commentaires