En ce moment
 

Pourquoi les motorhomes ont-il la cote en Belgique?

Le secteur des motorhomes a la cote en ce moment. Les ventes ont augmenté de plus de 8% entre janvier et juin par rapport à la même époque l'année passée. Qui achète ces véhicules de vacances? Et pour quelles raisons? Aurélie Henneton et Aline Lejeune se sont penchées sur ces questions pour le RTL INFO 13H.

Michel vient chercher son quatrième motorhome. Le pensionné part à l’aventure depuis 15 ans. En famille, parfois avec ses petits-enfants. Sans programme et sans réservation. "Quand on dit, on va dans tel coin, on n’y va pas, parce qu’on s’arrête en cours de route, et ça, c’est chouette, c’est bien de se dire ici on se pose, on se sent bien, et on écoute les oiseaux, ou on discute avec des voisins, parce que ça permet quand même un contact social".


Des profils différents

Confortable, bien équipé : le motorhome est garant de la liberté. C’est ce qui plait à de plus en plus de jeunes. "J’ai eu la dernière fois un couple musiciens, qui avait acheté un motorhome pour faire toute leur tournée en Belgique. Un surfeur qui mettait sa planche au-dessus du motorhome pour partir. Un couple qui vivait dedans, ils roulaient à peu près 40.000 km par année", explique Sébastien Cerfaux, vendeur de motorhomes.


Quel coût?

Il existe évidemment des bijoux, qui coûtent près de 180.000 euros, mais d’autres modèles, plus simples, démarrent à 45.000 euros. "C’est avantageux au niveau du coût d’utilisation, parce que les taxes sont faibles, vous avez 148 euros de taxe par an, c’est repris comme utilitaire. Le véhicule, après 10 ans, garde plus ou moins 50% de sa valeur", détaille Philippe Gohy, responsable des ventes.

En Belgique 2914 motorhomes ont été immatriculés durant les 6 premiers mois de l’année. Un simple permis B suffit pour la plupart de ces véhicules.

Vos commentaires