Première mondiale sur une locomotive d'Infrabel: voici comment les aiguillages vont être contrôlés à l'avenir (vidéo)

Une première mondiale, à présent. Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, équipe l'une de ses locomotives d'une nouvelle technologie. Le système permet de contrôler les aiguillages. Plus de rapidité, plus de sécurité, plus de précisions aussi. Fanny Linon et Bruno Spaak nous montrent le fonctionnement de cet outil dans le RTLinfo19H.

Jusqu’à aujourd’hui, le travail de contrôle des aiguillages était laborieux et parfois dangereux. Ce fonctionnement manuel sera bientôt terminé. Plus sécurisées et plus rapides, les nouvelles techniques permettent d’ajouter des images vidéos aux mesures réalisées.

Parmi les nouvelles technologies, ce système d’éclairage qui équivaut à une puissance de 600 lampes de bureau. Les données sont ensuite analysées ici par des ingénieurs.

"A l'endroit de la soudure, on contrôle de manière précise pour voir s'il n'y a pas des petits défauts qui sont en train de se développer. Si on les détecte à l'avance, on aura bien le temps de planifier l'entretien nécessaire pour corriger ce petit défaut", explique Sylvain Berten, un ingénieur de la cellule d'analyse d'Infrabel.   


"Des mesures plus précises"

Infrabel l’affirme, ce nouveau dispositif n’engendrera aucune perte d’emploi. Les personnes habilitées au contrôle d’aiguillages devraient être redirigées vers des taches d’entretien. Thierry Van Brackel, un membre de la brigade de mesurage, est confiant. Cela devrait même faciliter son travail. "Cela permet d'avoir des calculs et des mesures plus précises de manière continue", précise-t-il

Il s’agit d’une première mondiale. Des directeurs japonais sont même venus inspecter le matériel. Ils pourraient s’inspirer du modèle belge.

Vos commentaires