En ce moment
 

Près de 4 millions d'hommes souffrent de calvitie: quelles sont les techniques pour cacher cette chute des cheveux?

En Belgique, quatre millions d'hommes âgés de 20 à 50 ans perdent leurs cheveux. Une calvitie, naissante ou prononcée qui s'avère être, aussi, un très juteux marché. Plusieurs traitements existent, plus ou moins efficaces, et ça peut parfois coûter très cher. Mathieu Lang et Marc Evrard vous donnent quelques exemples de ces traitements pour le RTLinfo 19H.

Parfois discrète ou débordante, en haut du crâne ou sur les tempes, la calvitie touche en majorité les hommes. "Moi, je le vis très bien. À la limite, c’est moins il y en a, moins c’est de l’entretien, donc c’est bon", a commenté avec humour un passant au micro de Mathieu Langer pour le RTLinfo 19H.


Tricopigmentation

La calvitie est principalement un héritage héréditaire qui nous guette toutes et tous. Lassés des lotions inefficaces, certains choisissent la technique de la tricopigmentation. Les pigments sont placés sur le cuir chevelu pour créer une illusion d’optique. "Le but recherché est de pouvoir atténuer ce delta entre la couleur des cheveux forts foncés et le caractère clair du cuir chevelu", a expliqué Samuel Troonen, tricopigmentiste, face à la caméra de Marc Evrard. Le coût du traitement peut aller de 200 à 5.000€ selon les zones du crâne à recouvrir.


Prothèse capillaire

En moyenne, un être humain possède entre 100.000 et 200.000 cheveux sur la tête, mais lorsqu’arrive la calvitie, certains optent aussi pour la pose d’une prothèse capillaire. Avec cette technique, le complément est collé directement sur le crâne et l’opération doit être renouvelée tous les mois. Le complément coûte 600€ et celui de son renouvellement tous les mois est de 75€.

En Belgique, près de quatre millions d’hommes entre 20 et 50 ans sont touchés par la calvitie.

Vos commentaires