En ce moment
 
 

Privatisation du service de distribution de l'eau à Bruxelles: un canular de citoyens

 
 
Un groupe de citoyens a distribué durant la nuit de dimanche à lundi dans des boîtes aux lettres de Bruxelles un faux courrier signé par la multinationale Veolia, annonçant la privatisation du service de distribution d'eau à Bruxelles et une nouvelle tarification à partir du 22 mars, soit lors de la journée mondiale de l'eau. Ce groupe de citoyens cherchait ainsi à provoquer un débat au sein de la population sur la commercialisation de l'eau. Dans cette fausse lettre diffusée à plusieurs milliers d'exemplaires selon le collectif, les auteurs décrivent Veolia comme une entreprise visant essentiellement à faire du profit en considérant l'eau comme une marchandise. Le collectif dénonce "la pression de cette multinationale sur les politiques européennes en matière de privatisation des services de l'eau" et critique certaines pratiques de Veolia dans d'autres pays, comme la "gestion stricte des paiements". Les auteurs du faux courrier rappellent également l'incident survenu dans la station de traitement des eaux usées de Bruxelles-Nord, station gérée par l'exploitant privé, Aquiris, une filiale de Veolia. Veolia-Eau a annoncé qu'elle portait plainte contre X pour faux et usage de faux. L'entreprise se distancie de cette lettre sur laquelle son logo et ses données de contact ont été copiés. Elle regrette les éventuelles craintes engendrées par cette lettre auprès des habitants de la Région bruxelloise. Les auteurs de la fausse lettre annonçaient sur un ton sarcastique une "légère" hausse des tarifs de distribution de 129%. (FCH)

 




 

Vos commentaires