En ce moment
 

Quatre soldats belges tués lors de la Première Guerre mondiale réinhumés le 1er juillet

Quatre soldats belges tués lors de la Première Guerre mondiale réinhumés le 1er juillet

La commune de La Panne et le War Heritage Institute (WHI), chargé notamment de perpétuer la mémoire des conflits armés sur le sol belge, organiseront le 1er juillet une cérémonie à l'occasion de la réinhumation de soldats morts au combat lors de la Première Guerre mondiale et identifiés grâce à leurs ADN, a annoncé jeudi le WHI.

"Ce moment de commémoration ne concerne pas seulement le centenaire. Pour la première fois depuis des décennies, quatre soldats belges, morts pendant la Première Guerre mondiale, seront réinhumés avec honneur et respect", a précisé le WHI dans un communiqué. Des dépouilles de militaires de la guerre 14-18 sont encore régulièrement retrouvées dans le Westhoek. En 2016, celles de quatre soldats belges ont été déterrées accidentellement en quelques semaines, lors de travaux sur deux parcelles distinctes à Dixmude. A partir des boutons de veste il a tout de suite pu être déduit qu'il s'agissait d'un soldat du 11ème régiment de Ligne et de trois soldats du 12ème de Ligne. Le WHI a décidé de tout mettre en œuvre pour identifier les quatre soldats, à l'aide d'une étude des documents historiques disponibles et d'une analyse ADN. Ils seront réinhumés le 1er juillet à 15h00 au cimetière militaire belge de La Panne, jour du centenaire de l'inauguration et de la mise en service de ce cimetière. Le WHI, organisme d'intérêt public, englobe depuis l'an dernier quatre anciens parastataux dépendant du ministère de la Défense, dont le Musée royal de l'Armée et d'Histoire militaire (MRAH) et l'Institut des Vétérans-Institut national des Invalides de Guerre, Anciens combattants et Victimes de Guerre (IV-INIG).

Vos commentaires