En ce moment
 
 

Que pouvez-vous faire face à la cyberattaque mondiale? Voici les conseils de la police

  • Cyberattaque mondiale: quelques conseils pour vous protéger

  • Les conseils de la police pour éviter d

 

Une attaque informatique massive touche des dizaines de pays à travers le monde, provoquant le chaos dans des entreprises et des services publics. Olivier Monard, gérant d'une société basée à Marcinelle, a été touché par le piratage. Des particuliers sont susceptibles d'être concernés par l'attaque. Mais que pouvez-vous faire pour vous prémunir de cette attaque? Olivier Bogaert, commissaire à la Computer Crime Unit (CCU) de la police judiciaire fédérale de Bruxelles, explique les démarches à effectuer en priorité pour réduire le risque.


Pour éviter d'être infecté

"La première chose que je conseille, c'est évidemment de faire en sorte que votre solution de sécurité, votre antivirus, soit parfaitement à jour. Veillez à faire une mise à jour rapide de votre environnement", rappelle Olivier Bogaert, interrogé par Vincent Chevalier. "Autre chose, c'est d'effectuer une sauvegarde générale des données de votre ordinateur. Et il faut faire en sorte que, lorsque la sauvegarde a été effectuée, par exemple sur un disque externe, que ce disque ne reste pas branché sur votre ordinateur. De manière à ce que, si le virus venait à arriver, qu'il ne puisse pas infecter également le disque branché", précise le commissaire.

Olivier Bogaert conseille également d'être "très attentif à tout ce qui va jouer sur votre inquiétude et votre curiosité. On a vu que les attaques récentes connues en Belgique avaient utilisé un message vous signalant qu'une facture était arrivée. Interpellé, vous ouvrez le document et vous êtes infecté. On a aussi vu circuler un message émanant soi-disant de bpost indiquant qu'un colis avait été présenté à votre domicile. Curieux de savoir ce que c'était, vous cliquez sur le lien et le logiciel malveillant s'installe".


Et si le virus est déjà présent?

Si votre ordinateur a été infecté, il est conseillé de ne pas payer la rançon réclamée. Bien souvent, la transaction ne permet pas de retrouver ses fichiers. Déconnectez immédiatement votre ordinateur d'internet, pour éviter d'empirer la situation. Placez votre machine en quarantaine et ne connectez aucune clé USB, disque dur, smartphone ou tablette.

Si vous le pouvez, essayez de faire un back-up, une restauration, de vos données. Si ce n'est pas possible ou si cela n'a pas d'effet, le dernier recours est de s'orienter vers un spécialiste, qui pourra peut-être rétablir vos fichiers.

Pensez également à modifier les mots de passe de vos différents comptes (email, Facebook, Twitter, etc.), en indiquant un mot de passe différent pour chaque compte, avec des chiffres et des signes spéciaux.

Vos commentaires