En ce moment
 
 

Quel est le meilleur cartable pour votre enfant? Le choix plutôt inattendu du kiné (vidéo)

 
 

A deux semaines de la rentrée des classes, l'heure est aux achats scolaires pour de nombreux parents. Avec, notamment, cette question: quel cartable choisir? Sébastien Prophète, Benoît Demaret et Alain Hougardy ont essayé de répondre à cette question pour le RTL INFO 13H.

Le petit Victor est à la recherche de son cartable idéal dans une maroquinerie de Namur. Il est en maternelles et veut un cartable traditionnel avec des bretelles. Sa maman est plutôt conciliante: "Tant qu’il sait mettre sa boîte à tartines et sa gourde, il n’y a pas de soucis", dit-elle.

Au rayon d’à-côté, Iseline qui entre en 4ème secondaire opte pour le sac-à-dos: "Je trouve que c’est plus facile un sac-à-dos, c’est plus simple", commente-t-elle.


Des budgets très différents

Comment choisir le cartable? Premier critère inévitable: la préférence de l’enfant mais le parent a souvent son budget en tête. Un certain modèle de mallette à porter le long du corps ou sur le dos coûte 75 euros. Pour la même, mais en version trolley, à tirer derrière soi, il faut compter 130 euros. Autres éléments à prendre en compte: les déplacements effectués par l’enfant.

Prenons quelques exemples: "A l’école, la cour fait 10 mètres de large. Vous déposez l’enfant devant la porte d’entrée. Il n’y a pas d’escaliers, il a un bureau dans sa classe. Il ne reprend que sa farde de devoirs le soir. Une petite mallette sans roulettes, c’est très bien. Pas besoin de plus. Si vous avez un enfant dans une école de ville, où tous les jours ils doivent reprendre tout avec eux, ils ne laissent rien dans les classes. Et le temps de déposer l’enfant à un dépose-minute et d’arriver en classe il y a 300, 400, 500 mètres, une mallette à roulettes, c’est génial", explique Christophe Pirlot, le responsable d’une maroquinerie.


Cartable ou trolley?

En pleine croissance, l’élève doit prendre soin de son corps. Pour le cartable, voici donc le choix du kinésithérapeute: "Un cartable au dos plutôt qu’un trolley, pourquoi? Parce que pour moi, le trolley on le tient en arrière donc on se retrouve avec un mouvement de torsion pour le dos ce qui n’est pas l’idéal et en plus vu les trottoirs à l’heure actuelle vous avez chaque fois des petits à-coup", souligne Olivier Dal Maso, le coordinateur de l’école du dos de la clinique Saint-Luc de Bouge

Le poids des mallettes et sac-à-dos chargé ne doit pas dépasser 10% du poids de l’élève, d’après les recommandations des spécialistes. Et leur taille doit être adaptée à celle de l’enfant.




 

Vos commentaires