En ce moment
 

Quelles sont les conséquences des intempéries pour les agriculteurs?

A savoir


Si l'été est à nos portes, notre pays a été durement touché ces dernières semaines par de violents orages. Les agriculteurs subissent-ils de plein fouet les conséquences de ces intempéries? Quentin Ceuppens et Alain Hougardy ont rencontré un agriculteur en pleine récolte du foin pour le RTL INFO 13H.

C’est la première source d’alimentation du bétail: le foin est crucial pour maintenir la qualité de notre viande mais aussi des produits laitiers. "Dans ce cas-ci, chez nous, il n’a pas plu énormément, la quantité, on ne l’a pas, mais la qualité y est, donc on a plutôt un foin qui servira pour les jeunes veaux ou pour les vaches laitières", explique Philippe Janssens, agriculteur.


"La qualité est altérée"

Profitant d’une fenêtre météo favorable, Philippe récolte son foin pour faire de l’ensilage, une méthode de fermentation difficile à réaliser après le passage d’un orage violent. "Ce qu’il y a eu au Luxembourg, Liège et Charleroi, ça altère la qualité, ça empêche de prendre la récolte au bon moment, c’est un tas de problèmes, le fourrage est parfois recouvert de boue, donc la qualité est altérée", explique l'agriculteur. 


"On essaye déjà de diminuer un petit peu les quantités distribuées"


La terre peut entraîner de mauvaises moisissures, et donc permettre la prolifération de bactéries dangereuses pour l’animal, mais aussi dans le lait et la viande. Philippe n’aura pas ce problème, mais veille tout de même à gérer une quantité suffisante pour tenir tout l’hiver. "On économise, on essaye déjà de diminuer un petit peu les quantités distribuées, on essaye aussi de travailler avec assez de stocks pour pouvoir passer un mois ou deux supplémentaires, pour ne pas trop marcher à couteaux tirés".

Ces prochains jours, les fenaisons devraient avoir lieu un peu partout dans le pays, avant le retour de la pluie.

Vos commentaires