Justice: une majorité de Belges se dit favorable aux peines incompressibles

Dans la foulée des derniers événements liés à l'affaire Dutroux, le Grand Baromètre RTLInfo s'est penché sur les peines incompressibles. Il se dégage qu'une large majorité de Belges y est favorable.

Pour ou contre les peines incompressibles ? Selon les résultats du dernier Grand Baromètre RTL-Ipsos-Le Soir, 79 % des francophones se prononcent "pour", 12% se disent "contre" tandis que 9% sont "sans avis". 

Les Wallons se prononcent également majoritairement en faveur de ces peines incompressibles. 81% d'entre eux y sont favorables tandis que 11% se prononcent "contre" et 8% sont "sans avis". En région Bruxelloise, les résultats sont moins tranchés. On parle de 71% de Bruxellois favorables aux peines incompressibles, 18% sont "contre" et 11% restent "sans avis".


Un Belge sur 10 se disait "contre" une remise en liberté du tueur en série

En 2004, soit quelques mois avant le début du procès de Marc Dutroux, la population belge se prononçait de la même manière. 83% des Belges se disaient pour les peines incompressibles, 10% se prononçaient "contre" se 10% et 7% étaient "sans avis".

En près de quinze ans, les avis n'ont pratiquement pas changé. La demande de libération de Marc Dutroux a tout simplement relancé la polémique... 

Vos commentaires