En ce moment
 
 

Raz-de-marée sur les réseaux sociaux en faveur du militaire suspendu après cette image

Vous êtes très nombreux à avoir vu passer sur votre mur d'actualité Facebook ce cliché pris dimanche dernier dans l'artère commerçante de la rue Neuve à Bruxelles. On y voit un militaire affecté à la surveillance des lieux publics qui marche un sac de magasin à la main, probablement après avoir fait une course de Noël. La photo a été prise par une jeune femme qui l'a rapidement publiée sur les réseaux sociaux. On apprenait un peu plus tard, via le journal flamand Het Nieuwsblad, que le soldat avait été suspendu de ses fonctions par la Défense après cette image embarrassante.

Mais depuis hier, autant sur notre site RTLinfo.be que sur Facebook, des citoyens sont innombrables à exprimer leur indignation face à cette suspension et à apporter leur soutien au militaire. Plusieurs pétitions pour que le militaire retrouve ses fonctions ont même été créées.

L'auteur de la photo est également fort critiquée. À tel point qu'elle a préféré retirer la photo de son profil Facebook. Elle s'en est justifiée: "Petit message concernant cette photo qui a fait le "buzz". J’ai posté cette photo de deux militaires (non reconnaissables) dimanche après-midi (pendant mon propre shopping de Noël) et la tournure que prend cette affaire et les conséquences pour ce militaire n’ont jamais été mon intention. Pour cette raison, j’ai décidé de retirer la photo", a-t-elle écrit.

Echantillon des centaines de commentaires parus sur RTLinfo.be ou Facebook

"Monsieur le militaire, tout ce que vous faites est bien et vous avez beaucoup de courage. La personne qui a pris la photo est jalouse de vous. Ne vous en faite pas, il y a beaucoup de gens qui vous soutiennent et sont de tout coeur avec vous", nous écrivait encore il y a quelques minutes Jérôme, via notre page Alertez-nous.

Sur notre article qui annonçait la suspension du militaire, "C'est vraiment pitoyable, voilà comment foutre la merde dans la vie des gens. Félicitationnnnnn madame", adressait Pierre. "Et si jamais on était stupide et que l'on s'ennuyait à mourir, que ferait-on? Bah, on passerait notre temps à guetter la moindre irrégularité de la part des personnes qui, en cas de danger, prennent les risques à notre place", écrivait Laurent avec un ton acide. "Je trouve ça vraiment degueulasse. Je peux comprendre qu'il aurait dû être plus professionnel mais de là à etre relever de ces fonctions pour si peu", estimait pour sa part Kevin.

Rappellons que le militaire n'a pas été licencié comme semble l'avoir compris de nombreuses personnes sur Facebook. Il s'agit d'une suspension.

Vos commentaires