En ce moment
 
 

Rentrée des classes: des conseils pour remplir la boîte à tartines des enfants

Rentrée des classes: des conseils pour remplir la boîte à tartines des enfants
© Image Belga
 
 

L’école reprend officiellement ce mercredi 1er septembre. Et avec ça, le retour des fameuses boîtes à tartines et du casse-tête pour les remplir. Si certains enfants sont assez faciles à contenter, d’autres le sont beaucoup moins. Voici donc quelques astuces pour manger équilibré tout en faisant plaisir à vos progénitures.

Ça y est, c’est enfin le grand jour ! Les enfants reprennent officiellement le chemin de l’école ce mercredi matin. Et, peut-être, êtes-vous déjà en train de vous creuser la tête pour savoir comment remplir la boîte à tartines de vos progénitures. Il est vrai que ce n’est pas toujours évident de se renouveler et de préparer des en-cas qui, à la fois, plaisent aux enfants et sont équilibrés.

Certains enfants sont assez faciles à contenter, comme Issa, 8 ans, qui aime beaucoup la variété. "Je n’ai pas que des tartines, bien sûr. Je ne vais pas manger tous les jours des tartines. J’aime bien les tomates, les concombres…", dit-elle. Et Alice, 10 ans, qui n’est pas très difficile non plus. "J’aime bien la viande, les légumes crus."

D’autres, en revanche, sont plus difficiles à convaincre… Voici donc quelques idées et astuces pour vous aider à créer des lunchs équilibrés ! "Sur la brochette, on va aller mettre une petite boulette de viande, une petite rondelle de concombre, une petite pomme de terre grenaille toute ronde. Et on fait des minis brochettes comme ça et du coup, la boîte à tartines a aussi son côté santé", propose Véronique De Clercq, du blog Challenge boîte à tartines.

De son côté, Halima, du blog Idées de collations, suggère une autre idée : mixer des épinards dans la pâte à crêpes : "Les enfants ont vu que c’était vert, c’était rigolo dans l’assiette et comme les enfants ne savent pas quel aliment a été utilisé, ils sont intrigués et ils goûtent."

Les conseils d’un diététicien

Les parents qui veulent parfois faire trop bien risquent pourtant le flop auprès de leurs enfants. Un cas de figure que connaît très bien le diététicien et nutritionniste Nicolas Guggenbuhl. "On a parfois des mégas tartines qui sont faites de plusieurs couches de tas d’aliments avec des légumes grillés, avec beaucoup de couleurs, avec des tapenades originales, des rillettes, etc. C’est probablement très bon mais il faut s’assurer avant que l’enfant est habitué à ce genre de textures et de saveurs. Il faut que la boîte à tartines soit vraiment le prolongement de l’éducation gustative de l’enfant qui se fait à la maison essentiellement", rappelle-t-il.

Il donne ainsi trois conseils pour aider les parents à constituer une boîte à tartines équilibrée et saine pour leurs enfants : "Le premier conseil, c’est vraiment de remplacer tout ce qui est pain blanc et pain raffiné par un pain qui est légèrement gris ou plus gris, voire complet ou même des wraps à base de farine grise… pour l’apport en céréales complètes. C’est vraiment fondamental", souligne-t-il.

"Le deuxième conseil que l’on peut donner, c’est de penser à un fruit tous les jours. Ou de temps en temps le remplacer par une compote de fruits, sans sucre ajouté, voire des fruits secs, poursuit Nicolas Guggenbuhl. Et la troisième chose, c’est une petite poignée de noix, fruits à coque, amandes, noisettes, noix en tout genre… qui sont aussi extrêmement bénéfiques pour l’enfant et constituent un excellent en-cas lorsque l’enfant a envie de croquer quelque chose."

Et rappelons que le sucre n’est pas totalement interdit, tant qu’il n’y a pas d’excès. "Deux carrés de chocolat, aucun problème si à côté de ça, il y a un peu de pain gris. L’un compense largement l’autre !" Les enfants aiment souvent trouver une petite douceur sucrée dans leur boîte à tartines. "Tartines au chocolat, je n’ai pas souvent. Mais j’ai souvent un petit dessert, c’est un tout petit biscuit", glisse Olivia, 11 ans.

Choisir la bonne boîte à tartines

Pour choisir correctement sa boîte à tartines, le journal Le Ligueur livre également quelques conseils : il est préférable de privilégier l'inox ou un plastique phtalate. Si la boîte prend trop de place dans le cartable, pas de panique, il existe une autre solution : l'emballage à la cire d'abeille, que l'on trouve en magasin bio. Il s'agit d'un film alimentaire qui viendra remplacer le papier aluminium pour tous les contenus secs. Et il est réutilisable des dizaines de fois.

Une troisième solution peut toutefois être envisagée : le boîte à bento. Cette boîte japonaise dispose de plusieurs compartiments, permettant aux enfants de picorer les ingrédients séparément. 


 




 

Vos commentaires