En ce moment
 
 

Reprise des métiers de contacts après 4 mois de fermeture: tout est prêt pour accueillir les clients

 
 

Après quatre mois interminables de fermetures, les métiers de contacts reprennent ce lundi 1er mars. Esthéticiennes, barbiers, masseurs et tatoueurs sont autorisés à reprendre leurs activités professionnelles et accueillir leurs clients en respectant un protocole sanitaire stricte.

Ils rouvrent ce lundi 1er mars : esthéticiens, barbiers, masseurs et tatoueurs pourront enfin reprendre du service. Cela représente 32.000 indépendants dans le pays, fermés depuis le 2 novembre dernier. Afin de suivre cette reprise tant attendue des métiers de contact, notre journaliste, Sébastien De Bock de Bel RTL, était en direct d'un institut de beauté en région bruxelloise, à deux pas de la porte de Namur. Pour cette réouverture sous conditions, les salons ont du longuement se préparer et s'adapter à accueillir leurs clients. Mais pas de quoi freiner l'envie de se faire une petite beauté: le salon affiche déjà complet pour la journée et ouvrira aux alentours de 9h30. 

Concrètement, si j'ai un rendez-vous ce matin, qu'est ce qui change pour moi en tant que client(e) ? 

Thomas, l'un des gérants de l'institut répond : "Nous avons mis en sûreté nos clientes en appliquant un film plastique pour l'hygiène et un film en papier qu'on enlève entre chaque client. Et aussi un virucide pour désinfecter les zones". Dans ce salon de beauté qui fait 120 m2, les gérants se sont quand même limités à 2/3 client(e)s seulement à la fois. "C'est une question d'hygiène mais aussi pour pouvoir aérer nos cabines après chaque passage", précise Thomas. 

Concernant l'aération, là aussi le salon a pris plus de précautions qu'il n'en faut. Contrairement aux 10 minutes recommandées, les gérants ont décidé d'aller encore plus loin avec 30 minutes d'aération entre chaque client. "On a 6 cabines et 2 esthéticiennes. Donc chaque esthéticienne a 3 cabines à sa disposition. On peut largement aérer le salon 30 minutes des deux côtés, vers l'entrée et la cours" 

Pas de panique, malgré de nouvelles mesures et contraintes pour les métiers de contacts, ceux-ci n'augmenteront pas les prix de leurs prestations. "On prend tout à notre charge, la situation est très difficile. C'est la bataille pour chaque client donc nous sommes très contents de rouvrir et allons garder les mêmes prix", précise l'un des gérants du salon. 

Les mesures de réouverture: ce qu'il faut retenir 

  •  Ventilation obligatoire et détecteur de CO2 si ce n'est pas possible
  • 1 prestataire par client (interdiction de travailler à deux sur un même client)
  • Masque chirurgical obligatoire pour le prestataire (pas en tissu)

Sans oublier les conditions déjà valables avant la fermeture: 

  • Distanciation sociale
  • 1client/10m2 avec obligation d'afficher le nombre maximal de clients sur la devanture
  • Rdv obligatoire 
  • 10 minutes min de désinfection entre chaque client
  • Pas de salle d'attente
  • Pas de service à domicile

Ce sont les mêmes conditions que les coiffeurs, qui ont rouvert le 13 février. Les espaces bien-être type sauna, spa et jaccuzzi restent fermés. Seule la partie esthétique est concernée par la reprise du secteur. 




 

Vos commentaires