En ce moment
 
 

Retour à l'école: le CODE ROUGE prolongé jusqu'aux vacances de Carnaval

Retour à l'école: le CODE ROUGE prolongé jusqu'aux vacances de Carnaval
© PIXABAY
 
 

La rentrée des classes a eu lieu ce lundi 4 janvier, après les vacances de Noël. A peine 4 jours plus tard, le code rouge est prolongé jusqu'aux vacances de Carnaval.

La ministre de l'Education en Fédération Wallonie-Bruxelles Caroline Désir (PS), en concertation avec les experts sanitaires et les acteurs de l'enseignement francophone, a décidé jeudi de prolonger le code rouge actuellement en vigueur dans tout l'enseignement obligatoire jusqu'aux vacances de Carnaval, qui commencent à la mi-février.

Le cabinet de la ministre, ainsi que les experts, suivent de près la situation dans les écoles. L'objectif est de parvenir, si la situation sanitaire le permet, à remettre 100% des élèves à l'école, en présentiel.

Le code rouge prévoit : 

- les élèves de 3ème secondaire et plus sont en enseignement à distance, avec un maximum de 50% des cours en présentiel.

- les autres sont en présentiel, avec port du masque pour les plus de 12 ans. 

Une nouvelle réunion entre acteurs et décideurs se tiendra le 22 janvier prochain pour discuter, à la lumière de l'évolution de la situation pandémique, d'une éventuelle prolongation de la suspension de cours au-delà des vacances de Carnaval. "C'est une possibilité", dit-on au cabinet de la ministre Désir. "Il ne s'agirait toutefois pas d'une prolongation du congé de Carnaval, mais plutôt de suspendre la tenue physique des cours au profit d'un enseignement à distance".

L'école n'est pas un moteur de la pandémie

Lors de la réunion de ce jeudi, les experts sanitaires ont confirmé, sur base de différentes études scientifiques en leur possession, que l'école n'est en rien un moteur de la pandémie. Il a néanmoins été jugé prématuré, pour l'heure, d'évoquer toute mesure de déconfinement.

Si les taux d'absence dans les écoles, tant pour les enseignants que les élèves, sont faibles en ce début janvier, la propagation possible du nouveau variant plus contagieux du coronavirus invite à la prudence. Face aux problèmes grandissants de décrochage scolaire, la ministre Désir a également décidé jeudi de mettre sur pied un groupe de réflexion sur cette thématique. Celui-ci devrait faire rapidement une série de propositions pour lutter contre le phénomène.

Le code rouge en détails

Voici les informations détaillées sur ce qu'implique le code rouge dans l'enseignement. Ces informations sont disponibles sur le site internet officiel de l'enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Dans l'enseignement fondamental ET secondaire :

  • Toutes les activités impliquant des contacts entre adultes (activités de groupe, conditions d'entrée des parents dans l'école, inscriptions, jurys, etc.) doivent être limitées à l’exception des délibérations, conseils de participation ou d’échanges avec les parents qui peuvent se faire en présentiel si aucune alternative à distance n’est possible
  • Les activités en dehors de l’école sont suspendues pour éviter les contacts avec d’autres groupes. Mais une classe peut quitter l’enceinte de l’école pour une activité dans le voisinage
  • La distance physique doit être respectée dans les locaux partagés par les membres du personnel. Le port du masque est obligatoire. Les locaux doivent être aérés régulièrement et obligatoirement pendant les pauses et entre les heures de cours
  • Il est recommandé de réduire le nombre d'implantations fréquentées par les membres du personnel dont la charge est fragmentée.
     

Dans l'enseignement fondamental :

  • Les élèves doivent apporter leur repas et doivent manger avec leur groupe-classe. Dans l’enseignement maternel, les cantines fonctionnent normalement
  • Dans le maternel, les cours de psychomotricité (et les cours de natation) fonctionnent normalement. Au niveau primaire, les activités sportives et les cours d’éducation physique (dont les cours de natation) sont maintenus. Dans la mesure du possible, les activités en plein air doivent être privilégiées
  • En cas de fermeture de classe ou d’école, des apprentissages à distance peuvent être organisés dans le primaire. Les élèves mis en quarantaine doivent faire l’objet d’une attention particulière de la part des enseignants.
     

Dans l'enseignement secondaire :

  • Les élèves doivent apporter leur repas. Les repas sont pris dans des locaux adaptés, entre membres du groupe classe et avec respect de la distance sociale entre chaque élève. Plusieurs classes peuvent manger dans le même local si la distance est respectée
  • Les activités sportives sont suspendues. Dans les cas où le sport est une orientation d’études (sports-études, éducation physique, animateur sportif et métier du cheval), la pratique du sport, exclusivement en extérieur, est autorisée moyennant le respect du protocole sanitaire.



 

Vos commentaires