En ce moment
 
 

Rien ne change: on consacre toujours le même temps à travailler, dormir ou… regarder la télé qu’il y a 15 ans

Rien ne change: on consacre toujours le même temps à travailler, dormir ou… regarder la télé qu’il y a 15 ans
 
 

Les hommes et femmes belges consacrent toujours autant de temps au sommeil et au travail rémunéré qu'il y a 15 ans, ressort-il d'une étude dirigée par la DG Statistiques du SPF Économie présentée lundi. Sur une semaine, près de la moitié du temps est destiné au repos et aux repas, tandis que le temps productif (travail, tâches ménagères...) et le temps récréatif comptent chacun pour près d'un quart du temps.

"Bien que l'on ait en permanence l'impression que nous vivons dans une société en constante évolution, la segmentation de base de l'emploi du temps (travail, sommeil, repas, tâches ménagères...) semble suivre des structures en grande partie figées", a indiqué le professeur Ignace Glorieux de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), qui a réalisé l'étude auprès de 5.435 personnes de 12 ans et plus.

Les 26-55 ans consacrent environ 25 heures par semaine au travail rémunéré par semaine, détaille l'enquête. L'organisation du travail n'a pas évolué depuis une étude similaire réalisée en 1999, il y a 15 ans. Le travail ne s'effectue pas davantage en soirée ou le weekend et se concentre sur la journée, entre 8h et 17h environ.

Les repas restent également des rendez-vous précis (déjeuner, dîner, souper) et ne tendent pas à s'étendre à l'ensemble de la journée, a indiqué Ignace Glorieux. On observe même une augmentation du temps que les Belges consacrent à manger et à boire (17 heures par semaine).

L'étude révèle par ailleurs que les Belges regardent toujours autant la télévision, malgré la présence des nouveaux médias. Plus de la moitié du temps consacré aux loisirs est passé devant la télévision, soit 16 heures et 30 minutes par semaine.  


 




 

Vos commentaires