En ce moment
 

Risque de pénurie d'électricité: une solution trouvée pour 250 mégawatts

Risque de pénurie d'électricité: une solution trouvée pour 250 mégawatts

Le conseil des ministres a approuvé, vendredi, l'utilisation de la centrale de Vilvorde pour faire face à une éventuelle pénurie d'électricité en novembre alors que six des sept réacteurs nucléaires belges sont à l'arrêt, a annoncé la ministre de l'Energie, Marie Christine Marghem (MR).

Cette dernière avait déposé un texte ce vendredi matin devant permettre à la centrale de Vilvorde, actuellement à l'arrêt, de revenir plus rapidement sur le marché. Mercredi, la ministre avait déjà annoncé qu'Electrabel avait conclu un accord de principe avec la centrale, pour un total de 250 MW. Le coût de la relance sera supporté par Electrabel, a précisé le cabinet Marghem vendredi.

Selon l'arrêté royal approuvé ce midi, la centrale à gaz pourra être relancée le 15 octobre, une date qu'estime techniquement possible l'entreprise bulgare Energy Market, propriétaire de la centrale. "Nous travaillons depuis pas mal de temps à cette relance mais un précédent arrêté royal parlait du 15 novembre", a expliqué Guy Willemot, le directeur belge d'Energy Market. Selon le responsable, l'entreprise va d'abord prendre connaissance des termes exacts de l'arrêté avant d'entreprendre d'autres démarches.

Vos commentaires