En ce moment
 

S'absenter quelques heures du boulot pour un imprévu familial sans perte de salaire: l'idée fait son chemin

S'absenter quelques heures du boulot pour un imprévu familial sans perte de salaire: l'idée fait son chemin
©Pixabay

La mise en place d'un "congé de conciliation" pour permettre aux parents de faire face aux imprévus familiaux, mesure proposée par la Ligue des familles en février dernier, bénéficie d'un large soutien des partis francophones, se félicite mercredi l'organisation dans un communiqué.

Pour faire face à des situations imprévues, la Ligue des familles propose de permettre à tout travailleur de s'absenter pendant quelques heures, avec la possibilité de prévenir au dernier moment, sans justification ni contrôle et sans perte de salaire. Concrètement, le travailleur aurait ainsi droit à un quota de huit heures par an de congés. Les parents auraient huit heures supplémentaires par enfant et les parents seuls encore huit heures en plus.

L'organisation a interrogé les six principaux partis francophones (cdH, Défi, Ecolo, MR, PS et PTB) sur cette proposition."Aucune formation n'émet d'opposition franche et toutes soutiennent au moins le principe d'un nouveau mécanisme visant à améliorer la conciliation entre travail et vie de famille. Mieux: quatre partis sur six (PS, PTB, Ecolo, cdH) s'engagent clairement à soumettre cette question aux partenaires sociaux, voire à la soutenir dans le cadre d'un futur accord de gouvernement", se réjouit la Ligue.

Vos commentaires