En ce moment
 
 

Sarah revend son cadeau de Noël, une paire de chaussures, sur internet: "Autant qu’elle fasse plaisir à quelqu’un"

Non désirés ou superflus, des cadeaux se retrouvent par milliers sur les sites d'annonces entre particuliers depuis le matin de Noël. Un phénomène devenu naturel pour ceux qui sont nés avec internet et un bonus pour le pouvoir d'achat. Environ 16% des Belges vendent leur cadeaux non-désirés.

Vous avez encore un doute sur la couleur de l'écharpe que vous avez reçue pour Noël ou sur ce jeu de société déballé lundi soir? Vous avez un peu de scrupules au moment de vous en débarrasser, mais pourtant la revente des cadeaux est devenue un phénomène naturel. Les sites spécialisés regorgent de petites annonces. Chaque année, le père Noël réserve son lot de mauvaises surprises. Sarah a reçu une paire de chaussures, mais la couleur n'est pas à son goût. Résultat, elle les a mises en vente: "C'est une paire de bottine. On me demande d'écrire la marque, de définir la matière, elles sont en cuir, mais aussi la taille, la couleur. On nous demande aussi l'utilisation. Ce sera en soirée, je pense. Et voilà, c'est parti, on les met en vente",raconte-t-elle.

Des cadeaux en parfait état pour 20, 30, 50 % moins cher

C'est la première année que la jeune fille de 19 ans revend un cadeau de Noël, mais elle n'a pas hésité une seule seconde. "C'est mieux que de les laisser prendre la poussière dans un placard. Je ne les porterai jamais donc autant qu'elle fasse plaisir à quelqu'un d'autre qui pourra se les offrir à un prix un peu plus raisonnable que le prix qui est en vente en boutique". Prix d’achat: 300 euros. Prix de revente: 145 euros. Les acheteurs potentiels vont pouvoir se faire plaisir, mais Sarah aussi. "C'est tout bénéf'. A la fois pour nos vendeurs particuliers, mais aussi pour les clients qui vont pouvoir arriver à trouver des cadeaux neufs voire en parfait état pour 20, 30, 50 % moins cher", explique Alexia Lefebvre, directrice de la communication pour la plateforme Rakuten.

Plus de 16% des destinataires de cadeaux en revendent

Parmi les Belges qui reçoivent des cadeaux lors des fêtes de fin d'année, un peu plus de 16% n'hésitent pas à remettre en vente un présent qui ne leur a pas plu ou qu'ils avaient déjà. Ce chiffre ressort d'un sondage en ligne mené en septembre auprès de 2.000 Belges, commandé par les entreprises de revente 2ememain.be, Troc.com et Cash Converters. Ces trois acteurs voient leur activité prospérer en cette période de fêtes de fin d'année. Dès le lundi soir en milieu de soirée, des cadeaux que l'on suppose "non désirés" sont apparus sur les sites internet de revente, soulignent-ils mercredi.

Voici le Top 5

Le top 5 des cadeaux qui sont ensuite remis en vente est composé d'articles de décoration, en première place, suivis de bons cadeaux, vêtements, parfums et produits cosmétiques, et livres ou BD.

Vos commentaires