Se procurer (facilement) des produits dopants sur Internet comporte de gros risques pour la santé: "Peu de gens savent s’ils ont un problème cardiaque"

Nos confrères de VTM ont voulu vérifier s’il était facile de se procurer des produits dopants sur Internet. La réponse est oui, avec de gros risques pour la santé, car on ne connaît ni l'origine, ni la composition exacte de ces produits.

Une poudre bien connue de pas mal d’adeptes de la musculation n'est pas illégale. Il s'agit d'un mélange de caféine et de créatine. De quoi stimuler l’endurance et les performances.

En revanche, la variante plus corsée, c’est autre chose avec la présence de DMAA, une sorte d’amphétamine. Une drogue interdite. Pourtant dans son laboratoire, un expert en produit dopants en voit régulièrement.

"Si vous êtes cardiaques et que vous en prenez, vous courrez de très gros risques. Le problème est que peu de gens savent s’ils ont un problème cardiaque. On voit régulièrement des athlètes mourir subitement. Si vous prenez ceci, les risques augmentent considérablement", explique Peter Van Eenoo, expert en produits dopants à l’université de Gand.

Du DMAA qu’on peut se procurer avec une facilité déconcertante, notamment sur des sites comme 2ememain.be. Il suffit d’un mail et le revendeur répond immédiatement, montrant tous les produits dont il dispose. Et sur eBay pas de problème non plus. On y trouve des dizaines d’annonce et la commande se fait sans souci avec la douane.

Son contenu? "On ne retrouve pas exactement le DMAA mais des produits similaires quasi jumeaux. Ce n’est pas tout à fait la même composition mais bien la même structure. Personne ne connaît exactement les effets de ce produit, ni ses effets secondaires. On ne peut donc pas définir un traitement", ajoute Peter Van Eenoo.

Malgré une interdiction mondiale en 2012, le DMAA et ses dérivés continuent de circuler sur le net et de s’acheter en quelques clics. Ce sont d’ailleurs les produits dopants les plus populaires.

Vos commentaires