En ce moment
 
 

Seules 2 pharmacies sur 96 interrogent suffisamment les patients avant de leur vendre un médicament

Seules 2 pharmacies sur 96 interrogent suffisamment les patients avant de leur vendre un médicament
 
 

Seules 2 pharmacies sur 96 posent suffisamment de questions à leurs patients pour déterminer si un médicament demandé est effectivement approprié pour la personne qui le demande, a annoncé Test Achats ce mardi.

Ces chiffres proviennent de l'enquête que l'association de consommateurs a réalisée auprès de 96 pharmacies belges.

Pour son enquête, Test Achats envoyait des personnes dans des pharmacies. Ces personnes demandaient de recevoir un médicament vu dans une publicité. Les demandes de médicaments pour l'expérience se concentraient sur deux types de médicaments, les Nurofen 400mg Fast Caps et les Bronchosedal Mucus.

La procédure standard requise pour les cas de figure où ces médicaments devaient être délivrés prévoit de demander différentes questions aux patients, ce qui n'a été suivi que par deux pharmaciens.

Ces résultats alertent Test Achats. L'organisation rappelle que la profession doit se rapprocher du statut de prestataire de soins plutôt que de celui de vendeur. Julie Frère, porte-parole de l'association de consommateurs, déplore les résultats obtenus. "Les pharmaciens - qui invoquent régulièrement leur valeur ajoutée face à celle de simples vendeurs pour lutter contre les "supermarchés de médicaments" ou pour se réserver la vente de certains produits - doivent vraiment prendre leur rôle au sérieux", estime-t-elle.

Test Achats plaide pour l'interdiction de la publicité pour les médicaments, le renforcement de la formation continue obligatoire des pharmaciens et la création d'indicateurs de qualité des soins donnés par chaque pharmacie. L'association pharmaceutique belge (APB) ne rejette pas ces propositions mais souhaite rassurer. "Nous sommes déçus par les résultats obtenus par Test Achats", regrette Nicolas Echement, porte-parole de l'APB.

"La qualité du service de nos officines nous tient à coeur et nous mettons tout en place pour l'améliorer. Nous allons communiquer à nos membres les résultats de l'enquête et leur rappeler les procédures à appliquer."


 

Vos commentaires