En ce moment
 
 

Les masques chirurgicaux sont parfois TROIS FOIS plus chers en grandes surfaces qu'en pharmacie: "On doit écouler nos stocks achetés au début de la crise" (vidéo)

 
CORONAVIRUS
 

Tout le monde doit en porter un. Mais au début de la pandémie, le prix pour une boîte de masques était énorme. C'était une denrée rare. Y a-t-il eu une évolution?

Contrairement aux idées reçues, les meilleures affaires ne se trouvent pas forcément dans les grandes surfaces. Nos reporters se sont rendus chez un distributeur, où la boîte revient à 11 euros 40 (20 pièces), ce qui fait 59 centimes le masque. Il y a 10 mois, début mai, quasi le même prix, à savoir, 63 centimes.

Chez un concurrent, nos reporters ont observé un prix similaire: 57 centimes le masque. Il y a dix mois 63 centimes également. Dès lors, dans ces magasins, le prix n’a pas bougé. "On a acheté un très gros stock, dès qu'on a pu, donc au début de la crise, explique Karima Ghozzi, porte-parole de Delhaize. Et c'est ce même stock que l'on écoule, donc les prix sont les mêmes".

Nos reportes constatent qu'un pharmacien vend ses masques trois fois moins cher

La grande distribution doit donc encore écouler des stocks, des millions de masques commandés à l'époque, qu’elle vend à prix coûtant. Un prix plus élevé que celui pratiqué dans des plus petites structures, comme dans cette pharmacie bruxelloise. "Pour une cinquantaine de masque classiques chirurgicaux, on va être à un peu plus de 10 euros", comptabilise Eric Vanobbergen, pharmacien.

Ce qui fait 20 centimes le masque, soit trois fois moins cher. En fait, le stock est régulièrement renouvelé chez ces revendeurs et le prix du marché à considérablement baissé depuis le début de la crise pour plusieurs raisons. "Il fut un temps où tout le monde voulait avoir des masques et il n'y en avait pas suffisamment, se remémore Éric Vanobbergen, pharmacien. Les prix ont augmenté. Deuxièmement, le transport puisque au départ le transport se faisait par avion, nettement plus onéreux. Ensuite, c'est passé par bateau. Ça coûte nettement moins cher. Tertio, la baisse de la TVA qui est apparue, 21% à 6% ce qui a aussi une influence sur les prix".

Et aujourd'hui, en fonction des quantités, il est capable de faire baisser ses prix drastiquement. "Une cinquantaine de masques classiques chirurgicaux d'excellente qualité type va être un tout petit peu au-dessus de dix euros. Et pour des masques FFP2 qui est le le masque pour environnement Covid, on va être entre 2,40 euros, 2,50 euros pièce. C'est surtout un peu fonction des quantités", indique Éric Vanobbergen.

Quelle qualité pour les masques à bas prix?

Le juste prix, celui d'avant la crise, c'est entre dix et vingt centimes le masque. Il y a moyen de s'en procurer à ces prix-là aujourd'hui. Que ce soit dans certaines grandes surfaces ou certaines pharmacies sur internet, on trouve des prix cassés. Mais attention, comme toujours, il est difficile de vérifier les labels de qualité.

 




 

Vos commentaires