En ce moment
 

Sur l'autoroute, la bande d'arrêt d'urgence est trop souvent mal utilisée: comment y stationner sans danger?

RTL Info s'est procuré, en exclusivité, une enquête VIAS sur l'utilisation de la bande d'arrêt d'urgence. Selon ses conclusions, la plupart des automobilistes adoptent un comportement dangereux lorsqu'ils s'arrêtent sur cette zone particulièrement dangereuse.

Une récente enquête de l'institut de sécurité routière VIAS, et dévoilée en exclusivité par RTL INFO, expose un constat plutôt interpellant. La moitié des automobilistes s'arrête sur la bande d'arrêt d'urgence. Pourtant 80% d'entre eux ne s'y sentent pas en sécurité. 

Dans la plupart des cas, les gens oublient de mettre leur gilet fluo. 4 personnes sur 10 le laissent dans le coffre. Autre problème, les conducteurs ne savent pas où placer leur triangle de danger. 

Pire encore, les automobilistes s'arrêtent pour des raisons complètement injustifiées, comme pour uriner ou téléphoner. Il s'agit d'une infraction du 2e degré, passible d'une amende de 116 euros- et dangereux, rappelle Vias.


Utilisation de la bande d'arrêt d'urgence pour prendre la sortie suivante

Certains n'hésitent pas à rouler dessus pour prendre une sortie et dépasser les files. Cette manœuvre est évidemment interdite.

En outre, seuls 49% des sondés disent avoir utilisé le triangle de danger (et seules 4 sur 10 savent à quelle distance le placer) et 48% avoir enfilé leur gilet fluo.

Plus de la moitié d'entre eux (53%) sont par ailleurs restés sur la bande d'arrêt d'urgence au lieu de prendre place derrière la glissière de sécurité. Pire encore, 1 personne interrogée sur 10 a déjà roulé sur la bande d'arrêt d'urgence au cours des 5 dernières années, 40% l'ont emprunté pour prendre la sortie suivante et 10%... pour dépasser les files. Ce qui est formellement interdit.


Comment s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence ?

Mieux vaut bien garer sa voiture, le plus près du rail de sécurité. Il est ensuite obligatoire de mettre ses feux de détresse. Le gilet fluo doit être mis à l'intérieur du véhicule.

Il faut ensuite en sortir rapidement. Il est strictement interdit de rester dans la voiture stationnée sur la bande d'arrêt d'urgence. Il faut ensuite se placer derrière la glissière de sécurité.

Le triangle de sécurité doit être placé à 100 mètres du véhicule. Pour ce faire, il est important de se déplacer dans l'herbe, derrière la glissière de sécurité. Une fois que toutes ces précautions sont prises, il ne reste plus qu'à attendre les services de secours. 

L'espérance de vie d'un piéton sur la bande d'arrêt d'urgence est de 15 à 20 minutes, selon une étude française. C'est un lieu très dangereux. Camions et voitures la frôlent à toute vitesse. Certains conducteurs, parfois distraits, bifurquent dessus et risquent de vous percuter de plein fouet si vous y êtes arrêté. 

Vos commentaires