En ce moment
 
 

Télévision-internet-téléphone: voici pourquoi en Belgique, l'offre triple est si chère (vidéo)

 
 

Voo a présenté récemment son nouveau décodeur. L’opérateur liégeois et son concurrent Proximus offrent de plus en plus de services et de fonctionnalités. Ils se livrent à une guerre des contenus mais aussi à une guerre des prix. Et selon Test-Achats, l'offre est bien trop chère.

Retrouver un programme enregistré il y a six jours, enregistrer trois émissions en même temps: les possibilités offertes par les décodeurs sont de plus en plus nombreuses. "Cela permet d'être très ciblé sur le mode de consommation individuel", a commenté Stéphane Moreau, administrateur délégué de Nethys-Voo. Les opérateurs se livrent à une guerre de contenu, mais aussi à une guerre des prix. "A partir du premier juin, par exemple, sur l'ensemble de l'offre, on va offrir au client un produit comme "Replay", assure Haroun Fenaux, porte-parole de Proximus. On leur offre sur leur abonnement actuel, un replay qui a été payant jusque-là".

Un manque de concurrence flagrant

Et pourtant, le consommateur est victime d'un manque de concurrence, car il n'a le choix qu'entre deux opérateurs: Voo et Proximus en Wallonie, Telenet et Proximus en Flandre. Résultat: en France, l'offre triple (télévision, téléphone, internet), coûte en moyenne 38€ par mois, contre 66€ en Belgique. De plus, ce décodeur n'a, selon Test-Achats, pas que des qualités. "Premièrement, il coûte très cher, parce qu'il y a un vrai monopole des opérateurs sur ces décodeurs, estime Julie Frère, porte-parole de Test-Achats. C'est très fastidieux quand on veut changer d'opérateur. En plus de cela, ils ne sont vraiment pas pratiques: vous êtes obligé d'utiliser deux télécommandes, et c'est compliqué à installer. Vous avez des câbles partout dans la maison et ils consomment énormément d'électricité. On parle presque d'un 13e mois sur la facture des ménages".

Pourquoi pas de télévisions à carte, qui permettent d'économiser une centaine d'euros?

La solution, selon Test-Achats, c'est la télévision à carte. En Belgique, seul Telenet le propose, au prix unique de 69€. Comparé à la location d'un décodeur, cela permet d'économiser une centaine d'euros par an. "C'est courant dans certains pays, notamment les Pays-Bas, poursuit Julie Frère. On a cette possibilité simplement d'utiliser une carte. Ça coûte moins cher et l'on ne paie qu'une seule fois".

Il faut cependant posséder une télévision de la dernière génération. Mais en Wallonie, aucun des opérateurs n'est favorable à la technologie de télévision à carte.


 




 

Vos commentaires