En ce moment
 
 

Tensions sociales chez Skeyes après une grève tournante: la direction invite les syndicats à une nouvelle réunion

Tensions sociales chez Skeyes après une grève tournante: la direction invite les syndicats à une nouvelle réunion
©Belga

Si les équipes de contrôleurs aériens programmées mercredi matin ont bien repris le travail à l'issue de l'action de grève tournante chez Skeyes, certains de leurs collègues prévus en "stand-by" continuent quant à eux de se croiser les bras, signale-t-on du côté de l'entreprise en milieu de journée. Parallèlement, la direction a invité mercredi les syndicats à une nouvelle réunion le lendemain, indique le porte-parole de Skeyes, Dominique Dehaene.

La grève de contrôleurs prévus en stand-by pourrait, en cas d'équipe de travail incomplète nécessitant le recours aux collègues de garde, avoir des répercussions sur le trafic aérien. Le personnel de l'entreprise publique autonome avait mené durant la nuit, entre 22h00 mardi soir et 8h00 mercredi matin, des actions de grève perlées, touchant l'un après l'autre les différents aéroports du pays par tranches de deux heures. De quoi envoyer un "signal", un "avertissement" à la direction, selon ce qu'avaient expliqué mardi des représentants du SLFP et de l'ACV-Transcom (CSC).

Une réunion de concertation avait eu lieu entre direction et représentants du personnel lundi, qui devait être suivie d'une nouvelle rencontre une semaine plus tard. A la suite de l'action de grogne du personnel, la direction a cependant invité les syndicats à une nouvelle entrevue dès jeudi, indique le porte-parole de la société.

Mardi, l'ACV-Transcom avait, via la voix de Kurt Callaerts, indiqué que les propositions mises sur la table par la direction étaient jugées "risibles" par le syndicat chrétien. Il évoquait un "manque total de respect pour le personnel". Le syndicat chrétien avait listé pas moins de 25 points de désaccord faisant l'objet du mécontentement des travailleurs.

Vos commentaires