En ce moment
 

Très bien mais peut encore mieux faire: de quoi la Belgique est-elle la championne d’Europe? (vidéo)

Les statistiques sont encourageantes en ce qui concerne le tri des déchets. En Belgique, nous sommes carrément, champions d'Europe du recyclage! L'organisme Fost Plus, chargé du recyclage des déchets d'emballages ménagers, estime pourtant, que l'on peut faire encore mieux. Justine Sow et Gilles Gengler se sont rendus dans les bureaux de Fost Plus pour le RTL Info 13H.

Le belge sait trier, il le fait depuis 20 ans. Aujourd'hui, le taux de recyclage des déchets d'emballages ménagers atteint 89%, un record dans toute l'Union européenne. Mais comment se fait-il que la Belgique soit si bonne élève? D'après Fost Plus, chargé de trier et recycler ces déchets, le service offert au citoyen est efficace.


Le succès du porte à porte

"Aller voir dans d’autres pays… Souvent, comme en France par exemple, c’est l’apport volontaire que ce soit dans une zone rurale ou dans des zones urbaines comme la capitale de la France. Les gens doivent amener leurs déchets eux-mêmes. Chez nous, c’est du porte à porte", explique William Vermeir, l’administrateur délégué de Fost Plus.

Le porte-à-porte, un système uniforme en fonction des communes, les bulles à verre… La Belgique aurait donc des atouts à faire valoir. Sur le podium européen, elle est suivie par la Tchéquie, et les Pays-Bas. Mais Fost Plus ne se contente pas de la première place: il faut mieux faire encore.


Encore plus de recyclage du plastique

"A partir de 2019, nous allons permettre aux citoyens de déposer dans les sacs bleus, tous types d’emballages en plastique comme par exemple des pots de yaourt ou encore des films en plastique. Ceci nous permettra de récupérer des ordures ménagères une série d’emballages qui jusqu’à présent ne suivaient pas la voie du recyclage", annonce Fatima Boudjaoui, la porte-parole de Fost Plus.

Grâce à l'élargissement des sacs bleus, la Belgique atteindra 64% de taux de recyclage des plastiques, à peu près 10% de plus que ce que l'Europe demande.

Vos commentaires