En ce moment
 

Trouver un distributeur de billets, parcours du combattant? On en a perdu plus de 500 en seulement deux ans...

Plus de rapidité, plus de facilité: les paiements électroniques ne cessent de gagner du terrain sur les paiements "en cash", qui sont d'ailleurs parfois refusés par certains commerçants.

Si les avantages de cette tendance de fond sont nombreux, il y a aussi des inconvénients: il y a de moins en moins de distributeurs de billets.

Dans les campagnes, comme dans les villes, c'est parfois un vrai parcours du combattant pour trouver un distributeur.

519 ont été supprimés entre 2015 et 2017 !

"On voit en même temps une diminution au niveau du nombre de retraits depuis 2011. On avait à l'époque 300 millions de retraits par an en Belgique. On est à 273 millions en 2017. Le nombre de distributeurs suit cette tendance. Il y a également de plus en plus de moyens alternatifs: les cartes de paiement qu'on connait depuis longtemps ont des fonctions supplémentaires désormais (sans contact). On a aussi des solutions à l'aide des téléphones mobiles, pour payer sans terminal ou entre particuliers", a expliqué Rodolphe de Pierpont, porte-parole de Febelfin, la fédération du secteur financier.

Vos commentaires