En ce moment
 

Un collaborateur de Proximus dérape au sujet de Damso: l'opérateur s'excuse

Un collaborateur de Proximus dérape au sujet de Damso: l'opérateur s'excuse

Proximus s'est excusé lundi pour le contenu "inapproprié" de messages publiés dimanche sur son compte Twitter. Un de ses collaborateurs s'est exprimé dans le cadre d'un débat sur Damso, le rappeur controversé évincé par l'Union belge de football. "Si 'damsel' (sic) voulait chanter sur les putes, c'est son droit...", avait-il écrit.

Les tweets sont apparus dans un néerlandais basique sur le compte officiel de Proximus. "Un de nos collaborateurs a réagi hier, avec la meilleure intention et beaucoup d'enthousiasme, d'une manière qui n'est pas conforme à nos valeurs", a précisé l'opérateur. "Le contenu des tweets était inapproprié. Nous nous en excusons."

Le choix de Damso pour composer l'hymne officiel des Diables Rouges en vue du Mondial 2018 a été fortement remis en question la semaine dernière par les sponsors de l'événement, dont Proximus. L'URBSFA a finalement accepté jeudi soir de renoncer à sa collaboration avec le rappeur. L'artiste d'origine congolaise est accusé de véhiculer des paroles dégradantes envers les femmes.

"Après le débat public de ces derniers jours, Proximus est satisfait de la décision de l'URBSFA. Nous continuons à croire en notre partenariat de longue date avec l'Union et à soutenir entièrement le projet inspirant et unificateur qu'incarnent les Diables Rouges", a assuré Proximus dans un nouveau tweet.


Vos commentaires