En ce moment
 
 

Un enfant sur 1000 ne va pas à l'école en Belgique: qui sont-ils?

Un enfant sur 1000 ne va pas à l'école en Belgique: qui sont-ils?
Photo d'illustration
 
 

Dans sa chronique, 90 secondes pour comprendre, ce matin sur Bel RTL, Frédéric Moray a dégoté un chiffre interpellant: 1 enfant sur 1000 ne va pas à l’école en Belgique…

Il y a un coup de projecteurs aujourd’hui sur les enfants qui ne sont pas scolarisés dans le monde: 61 millions d'enfants n’ont toujours pas accès à l’école primaire, 202 millions de jeunes ne vont pas à l’école secondaire. On se pose donc logiquement la question: qu’en est-il en Belgique? L’enseignement est obligatoire, mais on sait que tous ne peuvent pas y aller. C'est le cas d'un enfant sur 1000.

 

Qui sont ces enfants non scolarisés ?

La grosse majorité des enfants non scolarisés sont des réfugiés ou des demandeurs d’asile. Ils sont des enfants qui viennent d’arriver sur le territoire de la Belgique et qui ne sont pas encore pris en charge. Mais la précarité pousse aussi les parents à ne pas envoyer leurs enfants à l’école. Malgré la gratuité, l’école et la vie sociale qui va avec, coûte encore trop cher. Des familles préfèrent donc garder leur enfant à la maison.

Selon la Banque Mondiale, en 2013, 2158 filles et 3596 garçons n’allaient pas à l’école primaire en Belgique. Ces enfants vivent généralement dans les grandes villes, essentiellement Bruxelles et Anvers.

Qu'en est-il des enfants dès 16 ans ?

Dans ce chiffre de 1 pour 1000, on ne comptabilise pas les jeunes qui quittent l’enseignement dès l’âge de 16 ans. Selon un rapport de l’OCDE, l’organisation mondiale de Coopération et de Développement Economique, sorti l’année dernière, environ 18% de la population belge, âgée de 25 à 34 ans n’ont pas leur diplôme du deuxième cycle du secondaire. Il s'agit de jeunes qui n’ont pas achevé leur 4e secondaire, quittant l’école à 16 ans.

Pour attirer l’attention sur cette situation, 568 écoles Belges participeront ce matin à une opération mondiale: "Save by the Bell". L’objectif est de sensibiliser les élèves au droit à une éducation de qualité pour tous.


 




 

Vos commentaires