En ce moment
 

Une heure de cours en moins dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles ce jeudi: une action est menée contre la réforme des pensions

Quand vous conduirez votre enfant à l'école ce matin, vous croiserez peut-être de profs qui vous parleront de leur pension.

Il y aura une heure de cours en moins dans toutes les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles ce jeudi. Les syndicats mènent une action commune pour dénoncer le départ à la pension à 67 ans. Ils revendiquent la pénibilité du métier d'enseignant. Les enfants seront quoi qu'il arrive pris en charge.

"On souhaite ne pas perturber les écoles, le moins possible, donc l’arrêt de travail devra être le plus court possible, moins de 50 minutes. Les élèves devront être pris en charge, on ne veut pas perturber l’école. On veut simplement pouvoir faire une campagne d’affichage, pour avoir une visibilité extérieure, devant l’école. Soit au début de la journée, soit à la fin de la journée. Cela demander donc un arrêt de travail sans perturbations", explique Joseph Thonon, le président de la CGSP enseignement. "On veut faire comprendre aux élèves, aux parents et à tous les citoyens qui passeront devant l’école, ce que la non- reconnaissance de la pénibilité du métier d’enseignant va avoir comme répercussions pour eux. Faire travailler des professeurs plus tard dans de mauvaises conditions de santé, va par exemple augmenter les absences. Cela aura un impact sur le système éducatif. On espère leur faire prendre conscience que d’avoir des professeurs qui travaillent jusqu’à 66-67 ans ne va certainement pas améliorer la qualité de l’enseignement", a-t-il ajouté. 

Vos commentaires