En ce moment
 
 

Une pétition contre les frais scolaires qui peuvent s'élever à plus de 1000 euros: "La gratuité de l'école est un droit"

Une pétition contre les frais scolaires qui peuvent s'élever à plus de 1000 euros:

Nous évoquions récemment le montant plutôt conséquent, des frais de scolarité. Une étude de la Ligue des Familles a récemment mis en lumière qu'une année scolaire pouvait coûter en moyenne 1.225 euros dans l'enseignement primaire et plus de 1.500 euros dans le secondaire. La Constitution prévoit la gratuité de l'enseignement.Or, la Constitution prévoit la gratuité de l'enseignement. C'est sur ce constat que la Ligue et Test-Achats lance aujourd'hui une pétition, pour demander de limiter, au maximum, ces dépenses pour les parents. Eric Van Duyse a récolté les revendications évoquées pour le RTLINFO 13H.

C’est une campagne lancée conjointement par Test Achats et la Ligue des Familles. Une pétition destinée aux parents pour obtenir un droit constitutionnel. "Nous demandons l’école gratuite puisque, je le rappelle et c’est important, la gratuité de l’école est prévue dans la Constitution belge, c’est l’article 24, elle est prévue dans la convention internationale des Droits de l’Enfant, ratifiée par la Belgique, et donc c’est un droit", précise Delphine Chabbert, directrice de l’action politique à la Ligue des Familles.


Avancer par niveau d'études

Objectif de l’action: récolter un maximum de soutiens pour négocier avec la ministre. Selon la Ligue des Familles, le dossier progresse, mais elle voudrait que cette gratuité scolaire devienne un objectif prioritaire du gouvernement. "Nous proposons d’avancer d’abord par niveau d’études, donc le maternel gratuit, une fois qu’on a fait ça, on va faire le primaire, une fois que le primaire est gratuit, on va vers le secondaire".


En Flandre, une gratuité déjà effective aux niveaux maternel et primaire

Autre proposition, progresser également par type de frais. D'abord, tout ce qui est nécessaire à l’apprentissage. Cette gratuité est déjà effective en Flandre, aux niveaux maternel et primaire. Elle sera ensuite étendue aux autres coûts indirectement liés à la scolarité, comme par exemple les voyages scolaires et les activités extrascolaires. Le coût de cette mesure n'a pas encore été chiffré.

Vos commentaires