En ce moment
 
 

Une première en Belgique: une école secondaire islamique ouvrira ses portes à la rentrée

 
 

L'ASBL Enseignement confessionnel islamique de Belgique (ECIB) a reçu le feu vert du gouvernement de la Fédération Wallonie­-Bruxelles pour ouvrir à la rentrée de septembre une section secondaire à l'école fondamentale is­lamique "La Vertu", située à Schaerbeek, annonce jeudi la Libre Belgique. Il s'agit d'une première dans le pays.

La première école secondaire islamique de Belgique ouvrira ses portes à la prochaine rentrée de septembre. Elle sera située sur le territoire de la commune bruxelloise de Schaerbeek, là même où se trouvait déjà l'école fondamentale islamique.


90 élèves déjà inscrits

Au rez-de-chaussée de la petite école La Vertu, à Schaerbeek, se trouvent les classes de maternelles, au premier les primaires et au deuxième étage, dès la rentrée, seront installées les toutes premières classes de secondaire. 90 élèves de confession musulmane y sont déjà inscrits. L’école attendait le feu vert de la fédération Wallonie-Bruxelles depuis plus d’un an, le temps de contrôler chaque détail, bâtiment, programme, recrutement des professeurs. Finalement tout serait conforme aux règles. À quelques semaines de la rentrée, le projet vient d’être validé.


Qui finance? Quel sera le contrôle?

L’école fera partie du réseau libre confessionnel. Comme il existe des écoles catholiques, juives ou protestantes, ce sera donc la première école secondaire islamique. Qui finance cette école ? La fédération islamique de Belgique a acheté le bâtiment, mais le financement est opaque. L’argent pourrait venir de la communauté turque en Allemagne ou d’un pays du Golf. Les professeurs, eux, seront payés par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Avec quel contrôle ? Les inspections se feront également par la Fédération Wallonie-Bruxelles. A priori, le programme scolaire est censé être le même que dans les autres écoles. À la place d’un cours de religion catholique, il y aura juste un cours d’islam.


Susciter le sentiment d’appartenance à l’islam

Mais sur le site du pouvoir organisateur de cette école, la spécificité de leur projet est claire: susciter le sentiment d’appartenance à l’islam. Sur quelques photos, on voit de jeunes enfants mimer les gestes du pèlerinage de la Mecque, les filles sont voilées. Ce jeudi matin, personne ne répondait au sein de l’école, personne au sein des représentants des musulmans de Belgique et le cabinet de la ministre de l’Enseignement ne souhaitait pas s’exprimer sur le sujet.


 




 

Vos commentaires