En ce moment
 

Une prothèse a changé la vie de Mathis, 6 ans, fan d'athlétisme: une association lance un appel à tous les enfants amputés

Une prothèse a changé la vie de Mathis, 6 ans, fan d'athlétisme: une association lance un appel à tous les enfants amputés

Cédric Lescut, un golfeur professionnel porteur d'une prothèse sportive lui permettant d'évoluer à haut niveau, est à l'origine d'une belle initiative. Il souhaite aider les enfants amputés en finançant l'achat de leur prothèse sportive, qui peut coûter très chère. Cela a été le cas avec Mathis, six ans, que Thibault Balthazar et Denis Caudron ont rencontré.

Âgé de 6 ans, Mathis est l'un des enfants les plus rapides sur la piste de course. Suite à un problème de naissance, une prothèse a remplacé sa jambe gauche. Grâce à cet outil, il peut exercer sa passion: l'athlétisme.


"Reconstruire socialement un gamin qui a un handicap grâce au sport"

Cédric Lescut souffre du même handicap que Mathis. Le champion d'Europe de golf handisport a créé son association. Elle offre des prothèses sportives aux enfants dans le besoin, et Mathis a été le premier à en bénéficier. "L'objectif c'est de reconstruire socialement un gamin qui a un handicap grâce au sport. Moi ça a été un truc qui a sauvé ma vie, le sport. Je trouve que quand tu es dans une situation de handicap, il n'y a pas mieux", explique le fondateur de l'ASBL Android 34.


Au moins 7.000 euros pour une prothèse sportive

Contrairement aux prothèses classiques, les prothèses sportives ne sont pas remboursées par les mutuelles. Leur coût est pourtant exorbitant. "Tout dépend si c'est en-dessous ou au-dessus du genou, mais faut quand même compter plus ou moins 7.000 euros pour une prothèse pour faire du sport", explique Patrick Vallons, prothésiste.


Cédric Lescut lance un appel

Dans le nord du pays, six enfants ont bénéficié de l'aide de la fondation. Six autres recevront leurs prothèses sportives dès janvier. Cédric Lescut souhaiterait élargir son aide aux Francophones. "Je lance un message à tous les enfants francophones amputés, qui présentent des déficiences de membres supérieurs ou inférieurs à se manifester, à visiter notre site internet et à nous contacter. Parce qu'on a des budgets pour pouvoir leur offrir des prothèses de sport et de vie", explique-t-il.

La fondation Android 34 dénombre 237 enfants amputés en Belgique. Son ambition, à terme, sera de tous les accompagner vers le sport.

Vos commentaires