Une soixantaine de vaches, cochons, chèvres amaigris et infectés de parasites, saisis chez une Athoise: la dame était une collectionneuse (vidéo)

Une importante saisie d'animaux de ferme a été réalisée dans la région de Mons. Il s'agit de vaches, brebis, cochons, ou encore de chèvres. La propriétaire de cette soixantaine de bêtes malnutries était visiblement dépassée. Jimmy Meo et Aline Lejeune se sont rendus sur place, à Meslin-L’Évèque, pour le RTL Info 13H.

Les soigneurs ont retrouvé les animaux de Meslin-L'Evêque dans un état déplorable. Nos reporters ont pu filmer l'une des vaches et son veau de six mois, arrivés hier soir. Presque laissés à l’abandon, ces deux bêtes sont amaigries, infectées de parasites et tondues ce matin pour être mieux soignées dans les heures qui viennent. "Ils sont vraiment déjà dans un état de maigreur avancé, avec une fonte des muscles et pas de graisse du tout, explique Lucas Maton, soigneur, au micro de Jimmy Meo. Aussi, il y a des parasites internes et externes qui lui causent des plaies, notamment parce que [la vache] se gratte. Elle a des plaies sur le corps à différents endroits".


La propriétaire est une "collectionneuse"

La propriétaire est une dame, collectionneuse, dépassée par le nombre d'animaux et incapable de s’en occuper. "C’est un syndrome qui est connu, ce sont vraiment des collectionneurs, donc on peut considérer qu’il n’y a pas de véritable volonté de nuire aux animaux, éclaire Jean-Marc Montegnies, le président de l’Asbl "Animaux en péril". En même temps, le résultat est le même. Ce qui est important pour nous, bien sûr, c’est que les gens comme ça doivent être interdits de détenir des animaux parce qu’ils ne savent pas s’arrêter".

Pierre Van Boxstael, vétérinaire, dresse le même constat de mauvais traitement. "Tous les animaux mélangés, d’espèces différentes, sur un espace très petit boueux. Voilà, on a ces animaux dans cet état-là et certainement que ni la nourriture, ni l’environnement, n’étaient adéquats", indique-t-il.


Sept refuges différents pour accueillir les animaux saisis

Au total, une soixantaine d’animaux ont été saisis. Il s'agit quasiment exclusivement de mammifères de la ferme. On dénombre des chevaux, cochons, bovins et une dizaine de chats. Il aura fallu sept refuges différents pour accueillir cette saisie.

Vos commentaires