En ce moment
 
 

Valentine et Johny se marient samedi à La Louvière: la commune a fini par trouver une salle pour accueillir 15 personnes

Valentine et Johny se marient samedi à La Louvière: la commune a fini par trouver une salle pour accueillir 15 personnes
(c) Alertez-nous - RTL INFO
 
 

Valentine, 27 ans, de La Louvière, en province de Hainaut, a déclenché le bouton orange Alertez-nous pour nous faire part de sa consternation. Ce 6 mars 2021, elle va se marier avec Johny, son compagnon avec lequel elle est en couple depuis 9 ans. Il lui a fait sa demande en septembre dernier et le couple a fixé la date de leurs noces il y a longtemps: "Nous sommes ensemble depuis le 3 mars 2012 et nous voulions nous marier à une date proche de celle-là. Cette année, cela tombe un mercredi. Et pour avoir tous nos proches autour de nous, nous avons décidé de nous marier le samedi suivant, soit le 6 mars", nous confie-t-elle, émue à l’idée que le grand jour approche à grands pas. 

Des mariages en comité restreint 

Les mariages civils peuvent en effet avoir lieu moyennant des restrictions strictes liées à la pandémie du coronavirus. "Un maximum de 15 personnes (enfants -12 ans non compris), l’officier de l’état civil non compris, peut assister à un mariage", nous renseigne le site du gouvernement consacré à la lutte contre le coronavirus.

Valentine, consciente de ces restrictions, décide d’entamer les démarches pour remplir sa déclaration de mariage. Elle se rend à la commune de La Louvière avec Johny. Et là, la future mariée apprend que le couple n'a droit "qu’à avoir 4 témoins, présents à notre mariage".

Raison avancée par la commune ? "Pas une salle de mariage assez grande." L'échevine de l’accueil du citoyen, de l’état-civil et de la population de la Louvière, Emmanuelle Lelong détaille : "La salle des mariages de La Louvière a une superficie de 80 mètres carrés, et l’arrêté publié sur le site info-coronavirus.be suite au dernier comité de concertation stipule bien qu’il faut respecter la règle d’une personne par 10 mètres carrés. Sachant cela, les mariages qui ont lieu dans notre salle de mariage ne peuvent accueillir que 8 personnes."

Mais pas question pour Valentine de changer la date de son mariage: "C’est une date symbolique pour nous. Et remettre notre mariage à l’année prochaine n’est pas une option pour Johny et moi." Les proches de la jeune femme sont déçus: "Ma maman a cédé sa place à mon papa et mon frère est tout énervé. Il m’a déjà dit qu’il allait débarquer par surprise… "

Comme solution, le couple prévoit de retransmettre son mariage en direct via Facebook Live pour que les proches qui ne pourront pas être présents puissent suivre l’événement.

Retournement de situation à la commune de La Louvière

Le jour même de notre appel à la commune, celle-ci a décidé de prendre des dispositions pour les couples, comme celui de Valentin et Johny, qui souhaitent atteindre les 15 participants maximum : "Nous allons offrir aux futurs mariés la possibilité de se marier dans la salle du conseil communal dont la superficie est de 255 mètres carrés afin de pouvoir accueillir 15 personnes. C’est évidemment sans obligation. Ceux qui le désirent peuvent garder la belle salle des mariages mais avec la présence de 8 personnes maximum. Les services communaux vont contacter les couples concernés pour leur annoncer la nouvelle."

Moins de mariages en 2020

En 2020, il y a eu 25% de mariages en moins par rapport à l'année précédente.

C'est en Wallonie que la diminution est la plus importante: 14.607 Belges ont décidé de s'unir civilement en 2020 contre 21.302 en 2019, soit une diminution de 32%. 

Pour Bruxelles-ville et les grandes villes wallonnes:

Wavre: -45% (seulement 77 mariages)
Namur: -30%
Arlon: -28%
Bruxelles-Ville: -26%
Charleroi: -21%
Liège: -15,4% 

Toutes ces communes constatent que la pandémie dissuade un certain nombre de gens de se marier. Plusieurs futurs mariés ont demandé le report de leur mariage ne pouvant pas le célébrer entourés de leur famille. "Certaines personnes font même face à plusieurs reports successifs", nous détaille-t-on à l'administration communale de Charleroi. 

Mariages: chiffres stables depuis 1998

Depuis 1998, les chiffres des mariages sont assez stables dans notre pays, peut-on découvrir dans les fiches statistiques du site Statbel. En 2019, 44.270 mariages ont été célébrés, soit une légère diminution de 1,8% par rapport à l’année précédente. En 2018, les indicateurs étaient, eux, légèrement à la hausse en 2018.  




 

Vos commentaires