En ce moment
 
 

La banque Argenta, victime de 3 attaques à l'explosif, prend une décision RADICALE

La banque Argenta, victime de 3 attaques à l'explosif, prend une décision RADICALE
©BELGA

La banque Argenta a annoncé mercredi vider et mettre hors service pour une "durée indéterminée" l'ensemble de ses distributeurs automatiques de billets, soit 364 appareils, après trois attaques à l'explosif survenues dernièrement en Flandre. "La sécurité de nos clients, gérants d'agence, collaborateurs, riverains et passants prime sur tout le reste", justifie Argenta, qui reconnaît que la mesure est "drastique".

Des agences bancaires Argenta ont été récemment les cibles de trois attaques à l'explosif au nord du pays: le 5 octobre à Herselt, le 25 octobre à Essen et ce mercredi à Saint-Nicolas. Aucune de ces attaques n'a permis à leurs auteurs de s'emparer d'argent mais "d'énormes dégâts matériels" en ont résulté.

Au total, depuis le début de l'année, la banque a été visée à sept reprises. Les distributeurs d'Argenta se trouvent pour la plupart à l'extérieur des agences, les rendant plus vulnérables aux attaques. "Jusqu'ici, il n'y a heureusement pas eu de victime. Nous constatons cependant que les criminels, tant en Belgique qu'à l'étranger, utilisent des explosifs de plus en plus forts car les automates sont de plus en plus sécurisés", poursuit Argenta.

La mise hors service des appareils a été décidée pour une durée indéterminée. "Entre-temps, nous allons étudier quelles mesures peuvent être prises pour éviter de nouvelles attaques à l'explosif", explique une porte-parole d'Argenta, tout en conseillant aux clients de recourir au maximum au paiement par carte ou numérique. "Ceux qui voudraient retirer tout de même de l'argent liquide peuvent aller dans les agences durant les heures d'ouverture ou retirer de l'argent au supermarché ou auprès d'un autre automate."

Selon des chiffres de Febelfin, la fédération du secteur financier, 22 attaques ou tentatives d'attaques à l'explosif ont été perpétrées cette année en Belgique, contre 18 au total en 2018. Febelfin dit comprendre la décision d'Argenta et espère que la situation s'améliorera rapidement. Les autres banques ne semblent pas prêtes à suivre Argenta, selon un tour d'horizon réalisé auprès de celles-ci, même si certaines ont déjà pris des mesures contre de possibles attaques à l'explosif.

Vos commentaires