En ce moment
 
 

Voici le nouveau code à 4 NIVEAUX D'ALARME qui sera utilisé pour décider de mesures provinciales et communales

Voici le nouveau code à 4 NIVEAUX D'ALARME qui sera utilisé pour décider de mesures provinciales et communales
 
CORONAVIRUS
 

Lors du point presse du centre de crise ce vendredi, le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem a détaillé le nouveau système qui va permettre aux provinces et aux communes de prendre des mesures plus ou moins restrictives, en fonction du risque lié au Coronavirus.

"Un systèmes d’évaluation et de contrôle a été établi de manière à évaluer le niveau régional ou local de risque induit par le Covid19. Aujourd’hui est publié un document expliquant comment sera fait le management du risque localement en Belgique", a expliqué Yves Van Laethem. "Pour définir ce niveau de risque, on va faire intervenir plusieurs paramètres qui vont être analysés par le groupe d’évaluation des risques (RAC). En première intention l’augmentation du nombre de cas."

6 niveaux existent et prennent en compte le nombre de cas positifs de Covid-19 sur les 14 derniers jours pour 100.000 habitants.

code

La Belgique en niveau 3, mais révisé en niveau 2: explication

Mais ces codes ne sont pas figés, a expliqué Yves Van Laethem. Le choix du niveau va aussi "faire intervenir la tendance des chiffres, à la diminution ou à l’augmentation. Le pourcentage de tests positifs sera également pris en compte, ainsi que d’autres informations complémentaires disponibles de manière à intégrer tout et définir le niveau qui sera publié."

Ainsi, la Belgique dans son ensemble serait aujourd’hui en alarme de niveau 3, avec 57 cas / 100.000 habitants ces 14 derniers jours. Mais puisque ces cas sont spécialement concentrés à Bruxelles, Anvers et dans leur périphérie, le niveau d’alarme sera non pas de 3, mais de 2.

A quoi cela va-t-il servir ?

"Le niveau d’alarme doit conduire à quelque chose : des mesures à prendre. Elles seront le plus possible prises au niveau local, en coordination avec les structures responsables, les agences régionales de santé."

Elles doivent encore être définies par les pouvoirs publics : "Ces mesures doivent être prises par les ministres régionaux. Des mesures fédérales peuvent se rajouter aux mesures locales."

Où en est-on ?

Au niveau provincial, la plupart des provinces sont en niveau 2. La Flandre occidentale reste encore en niveau 1 mais vu sa tendance à la hausse, elle pourrait passer rapidement en niveau 2 également. La province d’Anvers est, avec 82 cas, en niveau 3. Enfin, la Région de Bruxelles-Capitale, avec ses 115 cas, est en niveau 4, le plus haut donc.

Mais cela sera révisé au niveau communal "toutes les semaines de manière à affiner par rapport au niveau provincial".

 




 

Vos commentaires