Voici pourquoi les cotons-tiges, lingettes, serviettes et tampons hygiéniques doivent absolument être jetés dans la poubelle (vidéo)

Les égouts ne sont pas des poubelles. C’est le slogan de la campagne lancée aujourd’hui par la société publique de la gestion de l’eau avec les 7 organismes d’assainissements agréés en Wallonie. Sept capsules vidéo seront lancées d’ici fin février sur les réseaux sociaux et les sites web des opérateurs, à raison d’une par semaine. La vidéo lancée aujourd’hui s’intéresse aux cotons-tige, lingettes serviettes et tampons hygiéniques.

Ces déchets ne doivent absolument pas être jetés dans les toilettes, éviers ou l’avaloir, car cela pose de nombreux problèmes. Cela peut boucher vos toilettes, les égouts de votre quartier, mais aussi les installations des stations d’épuration. Les coûts de débouchage, de nettoyage et des équipements des 430 stations d'épuration wallonnes sont estimés à 3 millions d’euros environ par an en Wallonie.

"Cette pollution a une répercussion sur le prix de l'eau", explique Raphaël Lateur, porte-parole de l’Intercommunale du Brabant Wallon.

À titre d'illustration, la station d’épuration de Basse-Wavre en Brabant Wallon récolte chaque année 120 tonnes de déchets en tout genre grâce aux dégrilleurs, dont ces produits-là.

Valérie Taviet, responsable des stations d'épuration du Brabant Wallon, nous explique les conséquences que ce nettoyage implique: "C'est un peu près 120 tonnes de déchets récoltés par an au niveau des grillages : cela représente pas mal de camions sur la route, pas mal de pollution. Cela doit alors passer en incinération."

Attention, les lingettes biodégradables doivent aussi aller dans la poubelle. Raphaël Lateur, porte-parole de l’Intercommunale du Brabant Wallon nous explique: "Tous ces produits n'ont pas le temps de se dégrader suffisamment et posent également un problème pour tous nos équipements".

L'Europe a décidé d'interdire les cotons-tiges en plastique, cela dit, il faut changer certaines habitudes. Ces déchets peuvent aussi se retrouver dans les rivières. Il faut donc les mettre dans la poubelle.

Vos commentaires