En ce moment
 
 

Vous êtes de plus en plus nombreux à avoir... un coffre-fort à la maison: "Cela se vend tout le temps"

 
 

De plus en plus Belges s'équipent d'un coffre-fort à la maison. Dans les banques, les locations sont moins nombreuses et plus coûteuses.

Garantir soi-même la sécurité de ses objets de valeur serait de plus en plus en vogue. Jacques est le propriétaire d'un magasin de matériel de sécurité depuis 40 ans. Il le constate: se munir d'un coffre-fort chez soi, c'est dans l'air du temps. "Cela se vend tout le temps, un peu plus chaque année", affirme Jacques Verly, administrateur d'un magasin de matériel de sécurité.

Les particuliers développent même des stratégies pour sécuriser davantage leurs biens. "Il y a le bon gros coffre qui est plein de sous à l'intérieur, puis vous en avez un qui est planqué quelque part."

Selon les vendeurs, différents éléments expliqueraient ce succès grandissant: l'accessibilité du coffre qui est illimitée, contrairement aux agences bancaires, mais aussi le coût qui peut s'avérer plus avantageux qu'une location sur le long terme en agence. Du côté des banques, on confirme cette tendance peu réjouissante pour le secteur. "On a vraiment vu une diminution du nombre de coffres loués en banque, explique Rodolphe de Pierpont, porte-parole de Febelfin. Certaines agences ont d'ailleurs supprimé leur salle de coffres, mais on garde aujourd'hui la possibilité pour celui qui le souhaite d'avoir un coffre auprès d'une institution bancaire."

Chez ING, par exemple, le nombre de coffres-forts loués a diminué de 4% en un an. Chez BNP Paribas Fortis, c'est moins 2%. Louer un coffre-fort à la banque comporte tout de même des avantages: une assurance globale, les conseils d'un expert et le risque en moins d'un cambriolage au domicile.




 

Vos commentaires