En ce moment
 

Vous vous posez chaque année la question: pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai?

Vous vous posez chaque année la question: pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai?

En journalisme, c'est ce qu'on appelle un marronnier, c'est-à-dire un sujet récurrent. En ce 1er mai, le marronnier du jour, c'est évidemment le muguet. Chaque année, nous abordons le sujet et rappelons la tradition... Et comme chaque année, vous avez probablement oublié certains détails. Faisons donc un bref rappel de cette coutume, histoire de se rafraîchir la mémoire.


Tout commence en 1561

Déjà considéré comme un porte-bonheur par les Celtes, le muguet rappelle l'arrivée des beaux jours. Il s'offre le jour de la fête du travail, car il fleurit à cette période.

C'est en 1561 que le roi Charles IX officialise les choses en France. Ayant reçu un brin de muguet en guise de porte-bonheur l'année précédente, et séduit par l'idée, il décide d'en offrir chaque année aux dames de la cour. La coutume est ainsi née.

Bien plus tard, le 1er mai de l'année 1900, la tradition est renforcée lorsque de grands couturiers parisiens offrent un brin de muguet à toutes les femmes présentes lors d'une fête. Par la suite, les couturières ont pris l'habitude d'en offrir chaque année à leurs clientes.


Pourquoi lors de la fête du travail?

La fête du travail célébrée le 1er mai provient des revendications du mouvement ouvrier pour obtenir la journée de huit heures à la fin du XIXe siècle. En 1886, une grève générale est lancée aux États-Unis pour obtenir ce droit. Quel jour? Le 1er mai, bien sûr! S'en suivront de violentes protestations durant lesquelles plusieurs morts sont à déplorer. En 1889, la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris et décide d'utiliser la date du 1er mai pour organiser chaque année une journée de manifestation.

Le lien avec le muguet arrive plus tard. Depuis 1890, les manifestants du 1er mai défilent habituellement avec un triangle rouge, qui sera ensuite remplacé par une fleur d'églantine. En 1907, à Paris, les participants aux manifestations reprennent la coutume qui remonte à Charles IX et remplacent l'églantine par un muguet associé à un ruban rouge. En 1941, le régime du maréchal Pétain promulgue une loi pour désigner le 1er mai comme "la fête du Travail et de la Concorde sociale" et favorise l'utilisation du muguet (car l'églantine avait une connotation révolutionnaire).

En 1948, le 1er mai est finalement désigné comme "fête du travail", et le muguet reste dans la coutume de cette journée, notamment parce que de nombreuses personnes en profitent pour vendre librement quelques brins de muguet. C'est ainsi l'occasion pour les syndicats de rencontrer la population.


Apporter joie et chance pour toute une année

La petite fleur blanche est censée apporter joie et chance pour toute une année. Elle doit aussi attirer les bonnes grâces pour les récoltes à venir. D'après le langage des fleurs, le muguet signifie d'ailleurs "retour du bonheur". C'est pour cette raison que l'on continue d'offrir du muguet chaque année aux gens que l’on aime.

Vos commentaires