En ce moment
 
 

Y a-t-il une "explosion" des nouveaux cas de Covid dans les écoles? La hausse est de 36% mais le nombre total reste faible

Y a-t-il une
(c) Belga
 
CORONAVIRUS
 

"Je vous fais part de mon étonnement sur le fait qu'on ne parle absolument pas dans les médias sur l'explosion des cas dans les écoles. Les médias ne parlent que de la descente des chiffres qui ne reflètent pas la réalité du terrain", nous faisait remarquer ce mercredi un individu, via notre bouton orange Alertez-nous. Est-ce une impression subjective ou une réalité ? Aujourd'hui, l'ONE (Office national de la Naissance et de l'Enfance) a livré les derniers chiffres de contaminations de coronavirus dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) (lire le rapport complet). Ceux-ci concernent la semaine entre le 17 et le 23 mai. Durant la semaine du 17 mai au 13 mai 2021, 1846 cas de COVID-19 à l’école ont été signalés aux équipes PSE (Promotion de santé à l’école), dont 1509 cas sur les 903.806 élèves de l’enseignement fondamental et secondaire en FWB, soit 0,17% des élèves. Ceci constitue une augmentation de 405 cas par rapport à la semaine précédente, mais cette augmentation peut être liée au fait que les derniers chiffres sont comparés avec ceux de la semaine de 3 jours de cours.

Le nombre d’élèves et étudiants nouvellement mis en quarantaine au cours de la semaine est de 6444, ce qui correspond à 0.66 % des élèves de l’enseignement obligatoire. 92 membres du personnel ont également été mis en quarantaine, d’après les informations connues des équipes PSE. Le nombre moyen de personnes mises en quarantaine est de 3,5 par cas. Parmi les cas élèves, 43% pour un contact étroit dans la famille, 28% pour symptômes, et 19% ont été testés pour un contact à l’école (15% pour un contact étroit avec un élève, 2% pour un contact étroit avec un membre du personnel, et 2% dans le cadre d’un testing élargi).

Parmi les cas membres du personnel, 58% ont été testés pour symptômes, 23% pour un contact étroit dans la famille et 10% pour un contact à l’école. Les incidences de nouveaux cas calculées sur les 14 jours sont de 351 sur 100 000 en primaire et de 374 en secondaire. L’incidence actuelle en population générale belge est de 274,6.

Il y a donc actuellement plus de cas dans les écoles que dans la population générale. Ceci peut notamment s'expliquer par la protection vaccinale croissante des tranches d'âge plus élevées, ainsi que par une politique de tests particulièrement intense dans les écoles. 

 




 

Vos commentaires