En ce moment
 
 

Emily Hoyos reçoit un SMS obscène d'un député MR

 
 

Au parlement wallon, il y a beaucoup d'échanges entre députés. Mais une fois hors de l'assemblée, ces derniers restent parfois en contact. C'est ainsi que Gilles Mouyard (MR) a tenu à faire une confidence à Emily Hoyos par SMS...

Gilles Mouyard a tenu à complimenter la présidente du parlement wallon, Emily Hoyos. Mais la manière avec laquelle il l'a fait, très machiste et grossière, n'a pas du tout plu à son interlocutrice. Jugez plutôt: "C'est vrai que tu as un beau c..."

Pour remettre les événements dans leur contexte, ce SMS faisait suite à un compliment du député-bourgmestre Luperto à son homologe féminin du parlement wallon. "Je constate que, lorsque ma collègue et homologue présidente descend de son perchoir, elle offre une toute autre perspective", avait-il déclaré. Si, sur le fond, cette déclaration est fort semblable à celle de Gilles Mouyard, la forme est nettement plus poétique et n'a donc pas suscité de réaction négative.

"S'il y en a un deuxième, je porterai plainte"

Selon le journal satirique Pan, qui a révélé l'information, Emily Hoyos a très mal pris le SMS "trash" de son adversaire politique. "Je consigne ce message. S'il y en a un deuxième, je porterai plainte pour harcèlement sexuel", aurait-elle répondu sans blaguer.

Aucun des deux interlocuteurs n'a tenu à réagir à cette affaire. D'après certaines sources, il semblerait néanmoins que Gilles Mouyard, dans ses petits souliers, se serait confondu en excuses.



 

Vos commentaires