En ce moment
 
 

Un détective anti-fraude arrêté pour recel et revente de contrefaçons à Bruges

 

Un détective privé, âgé de 40 ans et originaire de Bredene, a été placé sous mandat d'arrêt parce qu'il revendait les biens qu'il saisissait dans le cadre de ses fonctions.

L'homme collaborait avec l'Association Belge Anti-Contrefaçon (ABAC) pour laquelle il décelait des articles contrefaits, a indiqué vendredi le parquet de Bruges. Pendant plus de 5 ans, le détective privé aurait revendu les articles contrefaits qu'il saisissait dans le cadre de sa collaboration avec l'ABAC. Cette association, spécialisée dans la lutte contre la contrefaçon, stocke et gère depuis 1995 les articles contrefaits saisis au nom de 60 grandes entreprises, dont Nike, Delvaux et Procter & Gamble.

Les biens n'étaient pas détruits

Le détective livrait en fait de fausses attestations aux grandes entreprises, affirmant que les biens étaient détruits. L'ampleur exacte des ventes n'a pas encore été précisée. L'homme bénéficiait depuis des années de la confiance de l'association et collaborait également avec la douane et la police. L'ABAC a immédiatement mis un terme à sa collaboration avec le détective privé.


 

Vos commentaires