En ce moment
 
 

USA: ce jeune homme est condamné à peindre avec UNE BROSSE A DENTS pour graffitis (vidéo)

graffitis

Avery White, un artiste de graffitis, a été condamné à peindre avec une brosse à dents au lieu de passer 10 jours en prison.

Un artiste de graffitis, Avery White, de l’Etat de l’Ohio (USA), a été reconnu coupable d'avoir peint sur le wagon d'un train. 

Alors que le jeune homme s’attendait à passer 10 jours en prison, le juge, Michael Cicconetti, a proposé à Avery de peindre les balustrades extérieures de la Cour municipale de Painesville avec une brosse à dents.

Une proposition qui convenait à Avery White: "Je me suis dirigé à l'intérieur en pensant aller en prison. Malheureusement, j'ai été très soulagé lorsque j'ai appris qu'il allait proposer une condamnation créative", a-t-il déclaré.

Pour peindre, il y avait des mesures de précautions. En plus d’eau et de crème solaire, Avery disposait d’un masque et de gants pour la poussière. Les travaux ont été effectués sous les yeux de son agent de probation et d’un ouvrier chargé de l’entretien de la ville qui a donné l’accord final à ce travail.

Avec un pinceau, le travail aurait été effectué en quelques minutes et non pas en quelques heures

Pour le juge, cette sentence a pour objectif de punir Avery White et de lui envoyer un message. C’est ce que confirme Dave Washlock, responsable en chef de la probation : "Quelqu’un va réfléchir à deux fois, il va peut-être vandaliser ou peindre autre chose".

"Vous vous demandez probablement pourquoi une brosse à dent. La réponse était que le juge voulait en faire un défi. Avec un pinceau, le travail aurait été effectué en quelques minutes et non pas en quelques heures", a déclaré Paul Orlousky, reporter.

Michael Cicconetti est un juge connu pour des sentences créatives de ce genre. Il avait précédemment condamné un homme à tondre une pelouse avec une tondeuse manuelle après que l’homme avait tondu des obscénités sur une pelouse scolaire. Une autre fois, il a ordonné à une personne qui avait volé un gilet de sauvetage de distribuer des flyers concernant la prévention des noyades.

Son souvenir : la brosse à dent

Dans le cas où Avery White n’aurait pas retenu la leçon, il a repris chez lui en souvenir la brosse à dent.

Vos commentaires