La fin du changement d'heure semble se profiler: va-t-on rester à l'heure d'hiver ou d'été?

C’est un nouveau pas décisif vers la fin du changement d'heure en été et en hiver : dans son discours sur l'Etat de l'Union, le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker a déclaré que ce changement d'heure devait être aboli dès 2019, dans quelques mois donc. Les Etats membres de l'Union seraient libres de rester soit à l'heure d'été, soit à l'heure d'hiver. Qu'en est-il en Belgique ?

"Les Européens n’applaudiront pas si nous continuons à devoir changer d’heure deux fois par an à cause d’une réglementation européenne. La commission propose aujourd'hui de changer cela, le changement d’heure doit être aboli", a déclaré le président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker. En août dernier, 84% des Européens sondés se prononçaient en faveur de la suppression du changement d’heure.


"C’était davantage l’heure d’été que les gens souhaitaient garder"

L’heure resterait donc la même après 2019. Mais chaque Etat membre peut choisir s’il veut rester à l’heure d’été ou l’heure d’hiver. Quelle sera la décision chez nous ? "Il n’y a pas encore de décision par rapport à ça, majoritairement, dans le sondage qui a eu lieu par la Commission européenne auprès des citoyens de l’ensemble des pays qui ont répondu, c’était davantage l’heure d’été que les gens souhaitaient garder, parce que ça représente un certain nombre d’avantages", explique Gautier Calomne, député fédéral MR.


Comment cela va-t-il se passer?

En principe, la Belgique et les pays du sud se tourneraient vers l’heure d’été. Au nord, on opterait pour l’heure d’hiver. Dans la nuit du 27 au 28 octobre prochain, nous changerons l’heure. En mars 2019, nous nous mettrons à l’heure d’été... et ensuite ? "Ceux qui souhaiteraient rester à l’une ou l’autre heure la changeraient encore une dernière fois au mois d’octobre 2019, et ensuite, on l’espère, plus jamais de changement d’heure", ajoute le député.

Le gouvernement belge ne s’est pas encore prononcé, mais tous les Etats devraient donner leur réponse en avril 2019 au plus tard.

Vos commentaires