En ce moment
 
 

Le cannabis bientôt en vente libre chez nous ? "Les dealers vendent des produits de plus en plus mauvais qui ne sont pas contrôlés"

 
 

Pourrons-nous acheter bientôt du cannabis en toute légalité, dans une pharmacie ou un magasin ? C’est l'une des questions posées ce matin sur le plateau de C’est pas tous les jours dimanche sur RTL TVI.

Le PS et Ecolo sont favorables à la vente libre du cannabis en Belgique. Julien Uyttendaele, député socialiste, explique les raisons de cette position.

"Je crois que l’on partir d’un constat clair, c’est que la politique prohibitionniste qui fonctionne depuis 50 ans n’a jamais atteint les objectifs fixés, c’est-à-dire diminuer le nombre de consommateurs, à fortiori dépendants, diminuer l’accessibilité des produits et assécher les réseaux criminels. Actuellement, le cannabis n’a jamais été aussi accessible, par ailleurs d’une très mauvaise qualité, et on n’a jamais autant consommé et de plus en plus jeune", indique le député bruxellois.

D’après les statistiques européennes, le nombre de jeunes qui fument ou ont fumé du cannabis a beaucoup augmenté entre 2001 et 2008.


"Les trafiquants se font beaucoup d’argent sur le dos des consommateurs"

Les écologistes ont les mêmes arguments. Muriel Gerkens, députée fédérale Ecolo, souligne également l’échec de la politique actuelle."Il y a des dealers, des trafiquants qui se font beaucoup d’argent sur le dos des consommateurs en leur vendant des produits de plus en plus mauvais et qui ne sont pas contrôlés puisque l’on ne régule pas la production et la vente", regrette-t-elle.

Du côté des opposants à une légalisation du cannabis, on trouve notamment Paul Verbanck, professeur à la faculté de Médecine de l'ULB. "Un utilisateur de cannabis qui développe des troubles mentaux importants vit 20 ans de moins", assure cet ancien directeur de l'Institut de psychiatrie et de psychologie du CHU Brugmann.

Damien Thiéry, député fédéral MR, estime aussi que la répression est nécessaire et se dit contre la "dépénalisation simple" du cannabis car ce n’est pas la "solution".


 




 

Vos commentaires