En ce moment
 
 

Abattage sans étourdissement - Julien Uyttendaele prend ses distances avec la Fédération bruxelloise du PS

Abattage sans étourdissement - Julien Uyttendaele prend ses distances avec la Fédération bruxelloise du PS
 
 

(Belga) Le député bruxellois Julien Uyttendaele prend ses distances avec la fédération bruxelloise du PS, a-t-il annoncé jeudi soir à L'Echo et La Libre.

Ce vendredi, l'assemblée plénière du Parlement bruxellois se penchera sur la question de l'abattage rituel. L'élu votera en faveur du texte DéFI-Groen-Open Vld, au contraire de son groupe, qui a annoncé un vote contre. "J'ai assisté à toutes les auditions et j'ai lu de nombreux rapports. (...) Je me fie à la science dans ce dossier. Est-ce que l'absence d'étourdissement augmente la douleur des animaux ? Oui, selon un consensus scientifique indiscutable." Et "les arrêts (de la Cour constitutionnelle et de la Cour de justice de l'Union européenne) ont désormais été rendus et le constat est clair: l'obligation d'étourdir les bêtes avant l'abattage ne constitue pas une restriction injustifiée à la liberté de culte", argumente-t-il. Julien Uyttendaele critique la Fédération régionale de son parti. "La sortie médiatique d'Ahmed Laaouej (président de la Fédération bruxelloise du PS, ndlr) sur le fait que le PS allait voter comme un seul homme avant même le début des auditions est une pratique dangereuse", lance-t-il. "Cette position ne fait pas partie du programme électoral ni de l'accord de gouvernement. Elle n'a jamais été discutée dans le moindre congrès ni réunion du bureau politique. (...) La manière dont on a discuté de ce dossier en interne est inquiétante. (...) On a mis de côté quelque chose qui faisait partie de notre colonne vertébrale idéologique et on va chercher des niches électorales. Je ne suis pas certain, même d'un point de vue électoral, que ce soit une bonne stratégie. Il faut se ressaisir et reparler de laïcité", a-t-il dit. (Belga)


 

Vos commentaires