En ce moment
 
 

Comment prendre soin de ses animaux avec les fortes chaleurs? Quelques conseils pour protéger son chien

Cette semaine, les températures dépassent les 30 degrés. La chaleur est souvent difficile à supporter pour nombreux d'entre nous. Mais pour nos animaux de compagnie, cette hausse soudaine du mercure peut s'avérer problématique. Il est important de veiller à les hydrater convenablement ainsi que de les protéger du soleil.

Sparo est un chien âgé de 5 mois et demi. Sa propriétaire l'emmène chez le vétérinaire à Pont-à-Celles pour une visite de routine.

L’occasion pour celle-ci de demander quelques conseils en cette période de fortes chaleurs. "Vous pouvez lui mouiller les pattes et son corps. L'eau ne doit pas être trop froide. Elle doit être fraîche mais pas gelée. Il faut aussi éviter les eaux stagnantes et les étangs car ce sont des eaux plus chaudes et remplies de bactéries. Ça peut être contaminant pour les chiens", indique Alessia Apuzzo, vétérinaire.

Les balades doivent se faire tôt le matin ou en fin de journée en évitant l’asphalte ou le béton pour ne pas abîmer les coussinets de votre animal.

Quand le soleil tape trop fort, les sorties sont déconseillées. "Le matin, tous les volets sont fermés, les portes et les fenêtres aussi. Le chien est dans les pièces les plus froides. Il peut accéder à la cave s'il veut se refroidir", explique la maîtresse de Sparo.

Mouiller les croquettes pour permettre une bonne hydratation

Un bon toilettage peut également lui faire du bien. Le chien peut être tondu mais pas trop car ses poils le protège. Il faut surtout bien le brosser.

"Avec ces fortes chaleurs, peuvent se présenter des parasites d'araignées rouges dans les jardins. Ils sont très agressifs au niveau de la démangeaison. A ce moment-là, il faut utiliser un shampoing répulsif", éclaire Nathalie Falque, toiletteuse.

Autre conseil : bien penser à le faire s’hydrater en mouillant ses croquettes par exemple. Et si vous partez toute une journée, n’hésitez pas à mettre des glaçons dans sa gamelle d’eau.

Vos commentaires